FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Connecteurs booléens : une exploration des interactions entre langage et logique – BooLL

Résumé de soumission

Les recherches menées sur l'impact du langage (et de la langue natale) sur la capacité mathématique et l'apprentissage précoce des mathématiques se sont considérablement développées au cours des dernières décennies. Toutefois, lorsque nous nous tournons vers d'autres domaines de la cognition mathématique, impliquant des concepts logiques de base pouvant être exprimés dans le langage de tous les jours, alors les recherches sur l'impact du langage (et de la langue natale) font encore défaut.  Le projet BooLL cherche à combler cette lacune et propose une méthodologie et des arguments nouveaux pour déterminer si la capacité logique est dépendante du langage.
Nous ciblons les connecteurs booléens NOT, OR, AND, XOR, NOR, NAND et développons une batterie de tâches non-verbales pour étudier leur compréhension chez les enfants et les adultes, ainsi que la capacité à les composer. Certains peuvent être exprimés en langage naturel comme un seul item lexical (NOR), tandis que d'autres ne le peuvent pas (*NAND). Nos tâches convoquent ces deux types de connecteurs, permettant de les comparer. Nous étudions ce qu'elles révèlent de la logique, la sémantique, la pragmatique du langage naturel, et de leurs interactions.
Nos paradigmes expérimentaux ciblent les domaines où logique et langage divergent, tels que l'inventaire et les correspondances entre connecteurs logiques et connecteurs du langage naturel (le connecteur linguistique "ou" peut correspondre à OU inclusif ou XOR exclusif), ou des aspects de la grammaire donnant lieu à des divergences entre logique standard et langage : interprétations de concordance négative de séquences de négation, ambiguïtés et variation interlinguistique dans l’interprétation de combinaisons de la négation avec la disjonction (« pas A ou B »), ou la conjonction (« pas A et B » ), enrichissement pragmatique.
La capacité logique non verbale est évaluée avec un nouveau paradigme expérimental : un jeu sur tablette (Le Cool Boole School Game) conçu par des professionnels dans le cadre de la préparation de notre projet, afin d’apprendre et de tester les connecteurs booléens. Le logiciel de suivi de temps et d’erreurs créé des données riches sur la manière et la rapidité avec lesquelles enfants et adultes de langues natales différentes résolvent différentes tâches convoquant un seul ou des combinaisons de connecteurs booléens. La compréhension verbale est évaluée à l'aide d'un nouvel instrument : des problèmes de mathématiques avec des connecteurs booléens.
Bien qu'il existe une riche tradition de recherche en psycholinguistique sur l'interprétation compositionnelle des opérateurs logiques en langage naturel, il n'existe à notre connaissance aucune recherche expérimentale sur l'interprétation compositionnelle des opérateurs logiques en contexte non verbal —c'est-à-dire en dehors du langage. BooLL se propose d’innover en faisant un premier pas vers l'exploration des capacités compositionnelles en logique et ce, indépendamment du langage.

Coordinateur du projet

Madame Hamida DEMIRDACHE (Laboratoire de Linguistique de Nantes)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ZAS Leibniz-Zentrum Allgemeine Sprachwissenschaft
IPN Leibniz-Institut für die Pädagogik der Naturwissenschaften und Mathematik
UMR 6310 Laboratoire de Linguistique de Nantes

Aide de l'ANR 781 611 euros
Début et durée du projet scientifique : août 2023 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter