CE56 - Interfaces : mathématiques, sciences du numérique - sciences du système Terre et de l’environnement

Modèles hydrologiques hybrides fondés sur les données : revisiter le rôle des bassins versants en tant que sources d'informations pour une meilleure évaluation des risques et des ressources en eau – DRHYM

Résumé de soumission

Les modèles hydrologiques qui représentent le comportement du bassin versant, en transformant les données climatiques en débit et autres variables hydrologiques, sont encore d'une efficacité limitée, malgré les efforts de long terme pour améliorer leurs performances. À titre d'exemple, le développement de modèles hydrologiques GR a commencé dans les années 1980 en France, et ces modèles sont maintenant utilisés dans de nombreux pays pour diverses applications. Une caractéristique clé de leur développement empirique est l'utilisation de données sur un grand nombre de bassins versants. Aujourd'hui, le développement florissant des techniques d'intelligence artificielle (IA) et la disponibilité croissante d'échantillons de données à l'échelle mondiale offrent l'opportunité de revoir le développement de ces modèles hydrologiques et d'améliorer leurs capacités prédictives. Le paradigme principal de DRHYM sera de considérer le bassin versant comme une source d'information pour identifier des structures de modèles hybrides améliorés avec une applicabilité plus large dans le temps et l'espace. Cela se fera en plaçant la recherche de structures de modèles améliorés en hydrologie dans le cadre de techniques d'IA et de grandes bases de données mondiales. Trois défis principaux seront abordés dans le projet, à savoir (1) mettre en place un cadre méthodologique innovant pour développer des modèles hydrologiques hybrides améliorés, (2) concevoir des modèles GR avec des performances améliorées pour un large spectre d'échelles de temps et d'espace, et (3) aborder les limites des approches basées sur l'apprentissage automatique et les modèles GR dans un contexte de données limitées. Les principaux résultats du projet seront un cadre méthodologique pour le développement de modèles hybrides en hydrologie, une nouvelle génération de modèles GR et des codes open-source à partager avec la communauté des utilisateurs finaux.

Coordinateur du projet

Monsieur Vazken Andreassian (Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés : Ressources, Risques, Restauration)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

HYCAR Hydrosystèmes Continentaux Anthropisés : Ressources, Risques, Restauration

Aide de l'ANR 294 986 euros
Début et durée du projet scientifique : août 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter