CE28 - Cognition, comportements, langage

Impact de la perméabilité de la hiérarchie sociale sur la perception sociale dans les relations intergroupes – PermComp

Résumé de soumission

Dans un contexte social qui fait la promotion de la mobilité individuelle comme principale voie d'ascension sociale, ce projet a pour objectif de montrer en quoi la perméabilité de la hiérarchie sociale contribue à la construction de stéréotypes ambivalents au sujet des groupes sociaux. La recherche en psychologie sociale a largement documenté le fait que la perception sociale s'articule autour de deux dimensions fondamentales : la dimension de compétence (assurance, efficience) et la dimension de chaleur (intégrité, sociabilité). Le contenu des stéréotypes est ambivalent et se construit sur la base de perceptions compensatoires : les groupes de statut social élevé sont perçus (et se perçoivent) comme plus compétents que chaleureux, tandis que les groupes de faible statut social sont perçus (et se perçoivent) comme plus chaleureux que compétents. Ces stéréotypes guident les attitudes intergroupes et permettent le maintien de relations intergroupes harmonieuses dans des systèmes sociaux fondamentalement inégalitaires. Au travers de six expérimentations, nous testerons l'impact de changements dans la perméabilité de la hiérarchie sociale sur la construction des stéréotypes auprès de membres de groupes sociaux de faible statut social (Axe 1) et auprès de membres de statut social élevé (Axe 2). Pour ce faire, nous aurons recours à deux méthodologies complémentaires. Pour une moitié des expérimentations, nous aurons recours au paradigme des groupes minimaux qui consiste à créer des groupes sociaux éphémères en laboratoire afin de tester l’impact de facteurs spécifiques sur la construction des stéréotypes en neutralisant l’influence de connaissances à priori sur les groupes sociaux impliqués dans l’expérience. Pour l’autre moitié des études, nous procèderons à des réplications conceptuelles auprès de groupes sociaux réels. Cette complémentarité des méthodes permet d’assurer une bonne validité interne et écologique des résultats obtenus.

Coordination du projet

Jennifer BASTART (Université Côte d'Azur - Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cliniques Cognitives et Sociales)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UCA - LAPCOS Université Côte d'Azur - Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cliniques Cognitives et Sociales

Aide de l'ANR 140 843 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter