CE28 - Cognition, comportements, langage

La dynamique spatiotemporelle de la syntaxe dans la production et la perception du langage – DynSyn

Résumé de soumission

Le but de ce projet est d'étudier la neurobiologie de la syntaxe en se concentrant sur deux sujets peu étudiés : (1) la dynamique spatio-temporelle (comment les sources neuronales de la syntaxe se manifestent-elles dans le temps ?); (2) la modalité du langage, (la perception et la production de la syntaxe reposent-elles sur le même mécanisme neuronal ?). Il est important de répondre à ces deux questions car les modèles neurobiologiques de la syntaxe font des prédictions différentes quant au degré d'intégration spatio-temporelle et de modalité du langage. Par conséquent, l'étude de ces deux dimensions permettra de contraindre les modèles cérébraux du langage d'un point de vue nouveau. Plus concrètement, dans ce projet, nous nous concentrerons sur deux régions cérébrales centrales associées au traitement syntaxique, le lobe temporal postérieur gauche et le gyrus frontal inférieur gauche, et nous vérifierons (1) s'ils forment un réseau intégré parallèle ; et (2) si leur dynamique est identique lors de la perception et de la production de la syntaxe. Pour tester ces prédictions, nous proposons d'adapter un nouveau paradigme, le paradigme minimaliste, où nous opposerons des phrases nominales (NP) simples qui diffèrent dans leur arbre syntaxique (par exemple, arbre gauche vs droite : (joli buisson) fleuri vs buisson (joliment fleuri)). Ce paradigme sera utilisé dans trois ‘WorkPackages’ (WP) : Dans le WP1 nous testerons la dynamique spatio-temporelle (EEG) dans la perception (exp1) et la production (exp2) séparément. Dans le WP2, nous testerons (MEG) la perception et la production dans le même cerveau (exp3). Et dans le WP3 nous testerons les deux interlocuteurs simultanément (hyper-scanning EEG ; exp4). En somme, ce projet évaluera le degré d'intégration spatio-temporelle de l'analyseur syntaxique à travers les modalités du langage, permettant de contraindre les modèles neurobiologiques de la syntaxe en fonction du comportement linguistique et de l'interaction sociale.

Coordination du projet

Kristof Strijkers (Université d'Aix-Marseille)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LPL Université d'Aix-Marseille
Neurolinguistics Lab, Department of Linguistics, New York University

Aide de l'ANR 224 477 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter