CE28 - Cognition, comportements, langage

Manque de toucher social : marqueurs, mécanismes et compensations – LackSocialTouch

Résumé de soumission

Il a été démontré que le toucher social est crucial pour le développement et le bien-être et qu'il constitue l'un des moyens les plus efficaces de communiquer des émotions affectives. Cependant, malgré son importance, les conséquences du manque de toucher social ont été peu étudiées chez l'adulte, alors que les interactions tactiles ont diminué de manière drastique ces dernières décennies avec l'augmentation des personnes souffrant d'isolement social. La pandémie de COVID-19 a renforcé ces phénomènes, et a révélé un besoin crucial de mieux comprendre les impacts de la privation de toucher social mais aussi de trouver des moyens de compenser. C'est l'objectif principal du projet LackSocialTouch.

Premièrement, nous étudierons les marqueurs comportementaux de manque de toucher social, en étudiant les traits psychologiques, la perception sensorielle et la perception vicariante des interactions tactiles. Ensuite, nous étudierons les marqueurs et mécanismes physiologiques et neuraux qui sous-tendent le manque de contact social. Enfin, nous évaluerons dans quelle mesure la stimulation vicariante (c'est-à-dire l'observation d'interactions tactiles) peut compenser le manque de toucher social. Dans l'ensemble, ce projet vise à trouver des marqueurs comportementaux et neuraux du toucher social et de l'efficacité de la compensation.

Notre projet propose une approche innovante combinant pour la première fois des approches comportementales, physiologiques et neurales pour étudier l'impact mais aussi la compensation de la privation de toucher social. Ce projet est la pierre angulaire d'un cadre de recherche fondamentale ouvrant sur une meilleure compréhension de la perception du toucher social et de ses mécanismes sous-jacents. Trouver de nouveaux moyens de mesurer l'impact de l'absence de toucher, et de le compenser, revêt une importance sociétale et clinique particulière. Cette recherche aura un impact important pour les personnes souffrant d'isolement social et manquant d'interactions tactiles.

Coordination du projet

Louise Kirsch (Centre Neuroscience Intégrative et Cognition)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INCC Centre Neuroscience Intégrative et Cognition

Aide de l'ANR 331 185 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter