CE28 - Cognition, comportements, langage

Influences spatiales sur la mémoire verbale – SPATVERB

Résumé de soumission

La spatialisation est un phénomène grâce auquel des informations spatiales peuvent enrichir la mémorisation d’informations sérielles qui ne sont pas nécessairement spatiales. Malgré sa dimension innée, la direction gauche-droite de la spatialisation semble déterminée culturellement. Par exemple, nous avons montré (Guida et al., 2018) que la spatialisation d'une série d'éléments à rappeler sur le champ dépend du sens de lecture/écriture. Les expériences princeps de ce projet viseront à déterminer la longueur optimale de séries à rappeler pour s’adapter à la capacité individuelle de la mémoire de travail. Nous utiliserons ensuite la spatialisation comme outil d’étude du codage sériel et du statut spatial de patterns, dans l’acquisition d’informations verbales dans des tâches de répétition de Hebb. La méthode sera finalement appliquée pour étudier l'attention visuo-spatiale dans la dyslexie, dans laquelle le codage séquentiel s'avère altéré, dans le but de cibler des outils pédagogiques.

Coordination du projet

Fabien Mathy (Centre national de la recherche scientifique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

BCL Centre national de la recherche scientifique
LP3C Université Rennes 2

Aide de l'ANR 285 659 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter