CE27 - Études du passé, patrimoines, cultures

Les artothèques publiques françaises et leurs collections 1982-2022 – ARP_Artotheque-Recherche-Patri

Résumé de soumission

La première artothèque publique a été inaugurée il y a une cinquantaine d’années en France. Plus d’un demi-siècle s’est écoulé, pourtant le déficit de reconnaissance de cet établissement culturel, de ses actions et de ses collections est tel que le mot « artothèque » suscite surtout des interrogations. Inégalement réparties sur le territoire, les artothèques sont expérimentées, comme les Maisons de la culture, dans les années 1960, avant d’être développées dans les années 1980, en même temps que les FRAC, par le ministère de la Culture afin de renforcer la politique de décentralisation et de démocratisation culturelle et permettre la rencontre du grand public avec la création contemporaine. L’ambition du ministère de la Culture est alors forte. Il encourage l’acquisition d’œuvres d’art contemporain originales, initialement des œuvres multiples, pour constituer une collection en vue de les prêter à des particuliers. L’artothèque est pour l’œuvre d’art ce que la bibliothèque est pour le livre. Que conservent les artothèques à l’échelle nationale ? Que connaissons-nous des œuvres acquises par ces établissements avec l’argent public ? Personne ne le sait. Cette absence conduit à n’avoir aucune vision globale de ces collections, et à en sous-estimer la qualité et la valeur.
Ce constat d’un déficit de reconnaissance et de visibilité des artothèques et de leurs collections, alors que les commémorations autour de la politique culturelle des années 1980 ont débuté, a engagé l’équipe ARP à monter un projet sur les artothèques publiques françaises et leurs collections 1982-2022. Les objectifs sont de collecter pour la première fois à l’échelle nationale les informations relatives aux collections des artothèques publiques afin de développer et exploiter la première base de données sur les artothèques et de procéder à une étude historique inédite afin d’inscrire ces établissements et leurs collections dans l’histoire des institutions culturelles.

Coordination du projet

Arnaud Bertinet (Université Panthéon-Sorbonne Paris 1)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

HiCSA Université Panthéon-Sorbonne Paris 1

Aide de l'ANR 523 079 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter