CE20 - Biologie des animaux, des organismes photosynthétiques et des micro-organismes

Dynamique de l'épitranscriptome des tRNA: Conséquences phénotypiques et moléculaires sur le développement des plantes et leur réponse aux stress – Epi-tRNA

Résumé de soumission

Le changement climatique est une réalité, impactant dès aujourd'hui notre capacité à assurer la sécurité alimentaire mondiale. Une reprogrammation efficace de l'expression des gènes en réponse à des signaux internes ou externes est essentielle au bon développement des plantes et à leur acclimatation, particulièrement en conditions environnementales dégradées. Comprendre les mécanismes permettant aux plantes de réaliser ce processus est une étape essentielle à la production d'une nouvelle génération de cultivars résistante aux stress. Récemment, les modifications chimiques (épitranscriptomiques) des ARNm ont été montées comme jouant un rôle clé dans ce processus. Par contraste, les modifications chimiques des ARNt, bien qu'essentielles au bon fonctionnement de la traduction, et beaucoup plus variées et quantitativement importantes que celles des ARNm, étaient considérées jusqu'à récemment comme principalement statiques. L'objectif principal de ce projet est de tester l'hypothèse que les marques chimiques des tRNA de plantes peuvent varier dans différentes conditions développementales et de stress, et que ces variations peuvent finement réguler la traduction. Le projet vise aussi à identifier les marques des ARNt permettant d'assurer la traduction efficace de gènes clés impliqués dans le développement et la réponse aux stress et de fournir des évidences que l'utilisation efficace des codons est centrale à ce processus de régulation. Ainsi, le projet tentera d'établir que les variations épitranscriptomiques des ARNt représentent un nouveau processus de régulation de l'expression des gènes impliqué dans le développement et l'acclimatation des plantes. Il permettra aussi d'identifier des gènes clés du développement et de la survie des plantes au stress dont l'expression est affectée par la composition chimique des ARNt. Finalement, il permettra d'identifier de nouvelles cibles pour les programmes d'amélioration de la croissance et de la résistance des plantes aux stress.

Coordination du projet

Jean-Marc Deragon (Laboratoire Génome et Développement des Plantes)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LGDP Laboratoire Génome et Développement des Plantes
IBMP Centre national de la recherche scientifique
CHU Montpellier Centre Hospitalier Universitaire Montpellier

Aide de l'ANR 590 145 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter