CE17 - Recherche translationnelle en santé

Évaluation du rôle des septines dans le poumon et comme facteur de susceptibilité à l'infection chez les patients atteints de mucoviscidose – SEPT-CF

Résumé de soumission

Les infections respiratoires sont un problème de santé majeur et la résistance aux antibiotiques est un problème de santé publique. Pseudomonas aeruginosa est classé comme priorité 1 par l’Organisation Mondiale de la santé (OMS) pour la recherche et le développement de nouvelles thérapies, compte tenu de sa prévalence élevée, de son taux de mortalité important et des options thérapeutiques limitées. Dans la mucoviscidose, une maladie génétique rare, l'acquisition d'une infection microbienne pulmonaire, notamment par la bactérie P. aeruginosa est une étape clé dans l'évolution de la gravité de la maladie. Aussi, à ce jour, il n'existe aucun moyen d’identifier les patients les plus à risque d'être infectés par ces bactéries. Les cellules épithéliales respiratoires (CER), exposées à des pathogènes par la respiration ont un rôle central dans la défense immunitaire pulmonaire. Une meilleure compréhension de l'interaction entre les CER et les bactéries permettra de développer une stratégie alternative/complémentaire aux antibiotiques et d’améliorer le suivi des patients. Dans ce contexte, ce projet de recherche étudiera la contribution des septines, qui ont un rôle émergent dans l'infection microbienne. Leur rôle dans le poumon, l'un des principaux tissus exposés aux bactéries, n'a jamais été étudié et pourrait constituer de nouvelles cibles thérapeutiques pour le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques en dehors des antibiotiques. En complément, dans une approche translationnelle, leur implication en tant que gènes de susceptibilité à l'infection par P. aeruginosa pourrait servir de biomarqueurs pour d'identifier et de suivre de manière personnalisée les personnes présentant un risque plus élevé d'être infectées par ce pathogène.

Coordinateur du projet

Monsieur Loic Guillot (Institut national de la sante et de la recherche medicale)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CDR SA Institut national de la sante et de la recherche medicale
iPLESP Inserm

Aide de l'ANR 317 530 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter