CE14 - Physiologie et physiopathologie

L'érythropoïèse au carrefour de la signalisation du TGF-bêta, de la dynamique épigénétique et mitochondriale. – ZEBERY

Résumé de soumission

L'érythropoïèse est un processus physiologique essentiel à l’origine de la production des globules rouges, dont les perturbations conduisent à des anémies parfois sévères, qui représentent un problème de santé publique majeur. Les mécanismes qui conduisent à la génération des globules rouges in vivo restent mal compris, en particulier au niveau des connections existant entre voies de signalisation intracellulaire, contrôles métaboliques, et régulations épigénétiques. Nous avons été les premiers à montrer le rôle clé de la voie TGF-beta et de ses antagonistes (TGF-beta1 et GDF11) dans l’érythropoïèse, et notre consortium a récemment identifié par des approches à haut débit de nouveaux facteurs de transcription, associés à cette voie, impliqués dans le contrôle de la différenciation érythroïde. De manière intéressante, nos données récentes suggèrent un lien avec le contrôle de l’activité mitochondriale. Nous souhaitons comprendre les interconnections liant signalisation, épigénétique et activité mitochondriale au cours de la différenciation érythroïde normale et pathologique. Notre consortium rassemble des expertises complémentaires en érythropoïèse normale et pathologique, en métabolisme et en épigénétique pour aborder ces questions, avec pour but à terme d’identifier de nouveaux facteurs régulateurs et leur implication dans les mécanismes de différenciation, et de jeter un regard nouveau sur l’érythropoïèse inefficace associée à deux pathologies majeures de l’érythropoïèse : beta-thalassémie et drépanocytose.

Coordination du projet

Olivier Hermine (INSTITUT DES MALADIES GÉNÉTIQUES (IHU))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMAGINE INSTITUT DES MALADIES GÉNÉTIQUES (IHU)
IGMM Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier
IGMM Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier

Aide de l'ANR 540 691 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter