CE14 - Physiologie et physiopathologie

Modulation de la SUMOylation par le microbiote intestinal et diminution de la réponse inflammatoire – SUMONING

Résumé de soumission

Le microbiote intestinal produit une grande variété de métabolites pouvant moduler l’activité des cellules intestinales. L'impact des bactéries intestinales sur la SUMOylation, une modification de type ubiquitine essentielle dans la physiologie intestinale, a uniquement été étudiée dans le cas des bactéries pathogènes. Ces pathogènes inhibent la SUMOylation intestinale pour faciliter leur réplication et leur dissémination. Nous avons récemment montré que les bactéries commensales de l'intestin, contrairement aux pathogènes, augmentent la SUMOylation des protéines intestinales via la production de métabolites spécifiques. Cette "hyperSUMOylation" atténue la réponse inflammatoire des entérocytes in vitro. Ces métabolites constituent donc des candidats thérapeutiques intéressants pour atténuer l'inflammation intestinale in vivo. Les objectifs du projet proposé ici sont : (1) d’identifier les protéines intestinales hyperSUMOylées en réponse à ces métabolites; (2) de comprendre comment ces protéines SUMOylées modulent l'expression des gènes intestinaux et (3) de déterminer, à l'aide de modèles précliniques, si ces métabolites pourraient être utilisés pour diminuer l'inflammation dans deux types de maladies : les Maladies Inflammatoires Chroniques de l'Intestin (MICI) et le Syndrome de l’Intestin Irritable (SII). L'ambition de notre projet de recherche est à la fois d’acquérir des connaissances fondamentales sur les mécanismes utilisés par ces métabolites du microbiote intestinal pour moduler l'activité des cellules intestinales, en ciblant la SUMOylation de l'hôte, et d'appliquer ces connaissances à des modèles précliniques variés. Ce projet de recherche permettra de caractériser un nouveau type d’interactions entre les cellules intestinales et les bactéries du microbiote, et d’identifier de nouveaux agents thérapeutiques potentiels pour traiter différentes maladies inflammatoires de l’intestin chez l'Homme, constituant des problèmes de santé publique majeurs.

Coordination du projet

David RIBET (Inserm NUTRITION, INFLAMMATION ET AXE MICROBIOTE INTESTIN-CERVEAU)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ADEN Inserm NUTRITION, INFLAMMATION ET AXE MICROBIOTE INTESTIN-CERVEAU
Epigénétique et destin cellulaire
VIB Proteomics Core

Aide de l'ANR 324 197 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter