CE14 - Physiologie et physiopathologie

Remodelage du système Purkinje dans les arhytmies ventriculaires – PurkinjeNet

Résumé de soumission

La mort subite cardiaque due à des arythmies ventriculaires représente jusqu'à 85 % des cas de mortalité dans les maladies ischémiques et les cardiomyopathies. Ces arythmies sont souvent déclenchées par des cardiomyocytes spécialisés appelés cellules de Purkinje organisées en réseau de fibres à la lumière des ventricules. Les fibres de Purkinje (PF) font partie du système de conduction et assurent une contraction ventriculaire coordonnée de l'apex vers la base pour pomper efficacement le sang. Bien que ces cellules représentent une fraction minuscule de la masse ventriculaire, leur rôle pathogène est disproportionné. Les PF génèrent des rythmes focaux automatiques, alors que l'architecture du réseau favorise les circuits de réentrée, entretenant tachycardie et fibrillation ventriculaires. Chez les patients dont le cœur est normal avec des arythmies, un traitement dirigé vers les cellules de Purkinje réduit l'incidence de mort subite. Une meilleure compréhension de la façon dont le dysfonctionnement électrique du système de Purkinje devient arythmogène dans des conditions ischémiques - ou des cardiomyopathies - est rendu impossible par le manque de techniques expérimentales dédiées pour étudier le mécanisme sous-jacent. Le projet PurkinjeNet combinera des outils de recherche de pointe avec nos compétences et connaissances complémentaires pour appliquer une approche multidisciplinaire afin de d'élucider le rôle du remodelage du système de Purkinje dans les arythmies ventriculaires. Nous utilserons la génétique de la souris, l'analyse transcriptomique sur cellules uniques, l'imagerie 3D, la cartographie optique et la technologie DREADD (designer receptors solely activated by designer drugs), une approche de pointe pour moduler l'activité du PF in vivo. Une meilleure compréhension du remodelage du PF dans les maladies cardiaques apportera de nouvelles perspectives dans l'identification des facteurs de prédisposition aux arythmies ventriculaires.

Coordination du projet

Lucile MIQUEROL (Centre National de la Recherche Scientifique délégation Provence et Corse_Institut de Biologie du Développement de Marseille)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Department of physiology - University of Maastricht
CNRS DR12_IBDM Centre National de la Recherche Scientifique délégation Provence et Corse_Institut de Biologie du Développement de Marseille
CRCTB /IHU Liryc Université de Bordeaux

Aide de l'ANR 566 480 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter