CE14 - Physiologie et physiopathologie

Comprendre le rôle des microglies dans la pathologie Alzheimer grâce à un primate non humain – PrimAlz

Résumé de soumission

La maladie d'Alzheimer est liée à l'accumulation cérébrale de peptides amyloïdes-? (A?) agrégés qui initient une cascade pathologique conduisant à l'agrégation de protéines tau et à leur propagation ainsi qu’à des altérations synaptiques. La microglie est désormais établie comme un régulateur clé de la pathologie Alzheimer, mais la nature des interactions entre les modifications microgliales et la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer n'est toujours pas claire. Ces liens ont été principalement établis dans des modèles rongeurs alors que la réaction microgliale est différente entre les rongeurs et les primates. Nous avons induit des pathologies A?/tau ainsi que des altérations cognitives chez un primate (Microcebus murinus) après infusion intracérébrale d'extraits de cerveaux de patients Alzheimer. Notre hypothèse de travail est que l'évaluation des changements microgliaux en réaction à la pathologie Alzheimer induite chez ce primate fournira de nouvelles connaissances inestimables avec un fort potentiel translationnel vers de futures stratégies thérapeutiques contre la maladie d'Alzheimer. Le consortium PrimAlz concentre des expertises dans le domaine des microglies, de la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer et des modèles primates de maladies neurodégénératives pour répondre à deux objectifs. 1. Phénotyper la microglie au cours du vieillissement et de la pathologie d'Alzheimer induite chez un primate y compris par des approches transcriptomiques. 2. Évaluer l'impact d'un traitement qui bloque la prolifération des microglies et modifie le profil inflammatoire microglial en un phénotype anti-inflammatoire. La capacité de limiter l’activation microgliale permettra d'évaluer les relations entre les changements de la microglie et la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer. Globalement, ce projet permettra de mieux comprendre la physiopathologie de la maladie d'Alzheimer.

Coordination du projet

Marc Dhenain (Laboratoire de maladies neurodégénératives : mécanismes, thérapies, imagerie)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Inserm Alzheimer&Tauopathies
IGF Institut de Génomique Fonctionnelle
University of Southampton
LMN Laboratoire de maladies neurodégénératives : mécanismes, thérapies, imagerie

Aide de l'ANR 625 182 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter