CE14 - Physiologie et physiopathologie

Implication pathologique du récepteur aux cannabinoïde 1 (CB1) dans les atteintes rénales chroniques – PiCaRCRD

Résumé de soumission

L'insuffisance rénale chronique (IRC) touche des millions de patients dans le monde et malgré les efforts de recherches, peu d'options thérapeutiques sont disponibles. Le récepteur aux cannabinoïde-1 (CB1R) est une cible potentielle pour l’IRC métabolique et non métabolique de par son activité pro-fibrotique. En parallèle, l'utilisation d'inhibiteurs de SGLT-2 semble bénéfique pour les patients atteints d'IRC. Ainsi, le blocage de CB1R combiné avec des inhibiteurs de SGLT2 pourrait protéger contre la progression de l'IRC et représenter une nouvelle et puissante thérapie.
Nous voulons démontrer que l'inhibition de CB1R : 1) offre des effets additionnels aux inhibiteurs du SGLT2 dans les néphropathies diabétiques et la fibrose rénale associée 2) réduit la fibrose rénale et l’IRC dans un modèle de fibrose rénale non métabolique et 3) vérifier si l'expression de CB1R pourrait être un marqueur de la fibrose rénale chez l'homme et mieux établir la combinaison thérapeutique optimale dans l'IRC.

Coordination du projet

Tony Jourdan (Institut national de la sante et de la recherche medicale)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LNC Institut national de la sante et de la recherche medicale
UMRS 1155 Institut national de la sante et de la recherche medicale

Aide de l'ANR 520 367 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2022 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter