CE14 - Physiologie et physiopathologie

Rôle des vésicules extracellulaires produites par le microbiote sur la connectivité des neurones entériques, les fonctions digestives et le comportement dans les troubles du spectre autistique – ExtraNeuro

Résumé de soumission

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un trouble neurodéveloppemental défini par des déficits dans les interactions sociales, la communication et des comportements répétitifs. Les mécanismes physiopathologiques sont encore incompris, mais semblent intégrer à la fois des facteurs génétiques et environnementaux. Outre les symptômes comportementaux, une grande majorité d'enfants avec TSA souffrent également de troubles gastro-intestinaux (GI). Les troubles comportementaux des TSA résultent d’altérations de la connectivité neuronale cérébrale, mais on ignore encore si les troubles GI sont liés à une altération de connectivité neuronale du système nerveux entérique. Par ailleurs, une dysbiose du microbiote intestinal est un cofacteur important des TSA. Notre groupe a montré une relation potentiellement causale entre la dysbiose intestinale et les troubles comportementaux et GI. Cependant, les voies de communication entre le microbiote intestinal et les organes cibles sont encore mal connues. Nous proposons que les vésicules extracellulaires (VEs) produites par le microbiote intestinal soient impliquées dans la communication entre le microbiote et les organes de l’hôte. Notre projet a trois objectifs: 1) Associer le profil moléculaires des VEs du microbiote d’enfants avec TSA avec les caractéristiques cliniques. 2) Etudier dans des modèles de cultures de neurones entériques et de souris les effets des VEs dérivées du microbiote d'enfants avec TSA, par rapport à des enfants témoins, sur la connectivité des neurones entériques, les fonctions digestives et le comportement. 3) Etudier les interactions entre la génétique de l'hôte et l'activité des VE produites par le microbiote. Ce projet, basé sur des concepts innovants, apportera de nouvelles connaissances sur le rôle du microbiote intestinal dans les mécanismes physiopathologiques des TSA. Cette étude pourrait ouvrir de nouvelles pistes pour des approches diagnostiques et thérapeutiques utilisant les VE comme "postbiotiques".

Coordination du projet

Hélène Boudin (The Enteric Nervous System in Gut and Brain Disorders)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Physiopathologie des Adaptations Nutritionnelles
STLO Science et Technologie du Lait et de l'Oeuf
iBrain IMAGERIE ET CERVEAU
TENS The Enteric Nervous System in Gut and Brain Disorders

Aide de l'ANR 551 153 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter