CE14 - Physiologie et physiopathologie

Améliorer la récupération après résection étendue de l’intestin en ciblant le microbiote – AdMIR

Résumé de soumission

Le syndrome de grêle court (SGC) résulte d'une résection intestinale étendue et est la principale cause d'insuffisance intestinale. Outre la nutrition parentérale, un traitement pharmacologique efficace avec une grande hétérogénéité de réponse chez les patients est aujourd’hui utilisé. Ce traitement très onéreux (250 000€/patient/an) incite à la recherche d’autres cibles thérapeutiques. Notre hypothèse est que le microbiote spécifique des sujets SGC ou «lactobiote» est un réservoir potentiel de signaux-cibles contribuant à l’amélioration des capacités d'absorption intestinale. L’objectif de ce projet est d’étudier le rôle de ce microbiote particulier en identifiant les facteurs signaux améliorant l’absorption intestinale dans le SGC.
Les perspectives sont d’identifier des espèces bactériennes du lactobiote et/ou les métabolites qui pourraient servir de cibles pour développer des stratégies thérapeutiques pour la prise en charge des patients avec SGC.

Coordination du projet

Johanne Le Beyec Le Bihan (Centre de recherche sur l'inflammation)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CRI Centre de recherche sur l'inflammation
MICALIS MICrobiologie de l'ALImentation au service de la Santé
DMU BioGeM DMU APHP.Sorbonne : Biologie et Génomique Médicales

Aide de l'ANR 435 003 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter