CE14 - Physiologie et physiopathologie

Rôle thérapeutique du CD44 dans les maladies alcooliques du foie : de la myélopoïèse de la moelle osseuse à l'inflammation hépatique – MYELASH

Résumé de soumission

Les hépatopathies alcooliques (ALD) sont les principales causes d'hépatopathies sévères en Europe et de morbi-mortalité. La stéatohépatite (ASH), forme progressive des ALD, ne dispose toujours pas de traitement pharmacologique. Nos résultats non publiés montrent que CD44, un régulateur des cellules immunitaires, augmente dans ALD humaine et son invalidation globale et myéloïde prévient les modifications des cellules sanguines, l'inflammation et les lésions hépatiques chez la souris traitée à l'EtOH. Ce projet permettra de déchiffrer le rôle de l'EtOH et CD44 dans la myélopoïèse, la mobilisation sanguine et hépatique des cellules myéloïdes ainsi que leur activité hépatique, contribuant au développement de la ASH. Ces travaux permettront de développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. Le consortium utilisera une approche pluridisciplinaire combinant souris transgéniques, nouvelles approches thérapeutiques et des échantillons humains pour mieux comprendre le développement et la progression des ALD.

Coordination du projet

Philippe Gual (Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

C3M Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire
LP2M Université Côte d'Azur

Aide de l'ANR 492 028 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter