CE14 - Physiologie et physiopathologie

Découverte d'un nouvel axe de régulation instruit par le TSLP dans la pathogenèse des maladies inflammatoires de la peau – nRegSKIN

Résumé de soumission

La peau est la première barrière de l'organisme contre les agressions physiques et les agents pathogènes microbiens. Des réponses immunitaires déréglées à la surface de la peau entraînent des troubles inflammatoires comme la dermatite atopique, qui est associée à des allergies et à une susceptibilité accrue à la colonisation/l'infection par des microbes. La peau des patients atteints de dermatite atopique est caractérisée par une fonction barrière défectueuse associée à une surproduction par les kératinocytes de la cytokine lymphopoïétine thymique stromale (TSLP), qui joue un rôle central dans l'inflammation observée dans cette maladie. La TSLP agit par l'intermédiaire des cellules dendritiques (DC) pour stimuler les réponses des lymphocytes T dans la pathogenèse de la dermatite atopique. Les DC de la peau regroupent des sous-types cellulaires distincts et spécialisés, dont le développement local et les fonctions sont façonnés par les signaux du microenvironnement tissulaire. À l'état basal ou sous inflammation, des sous-types spécifiques de DC migrent vers les ganglions lymphatiques drainants pour présenter des antigènes et déclencher des réponses pro-inflammatoires ou tolérogènes, mais les mécanismes cellulaires et moléculaires sous-jacents restent mal compris. Nos données préliminaires suggèrent que la TSLP joue un rôle jusqu'ici non reconnu dans la promotion de la tolérance cutanée dans un modèle murin de dermatite atopique, en donnant des instructions à un nouveau sous-type non-canonique de DC (nDC). Nous proposons ici de caractériser en profondeur cet axe de régulation par la TSLP, en déterminant l'identité cellulaire précise des nDC, leur dynamique et leur réponse moléculaire à la TSLP, et en identifiant les fonctions des nDC dans la pathogenèse des maladies inflammatoires de la peau chez la souris et l'homme, dans le but ultime de développer des approches précliniques de ciblage cellulaire ou moléculaire des nDC ou des fonctions de la TSLP.

Coordination du projet

Mei LI (Centre Européen de Recherche en Biologie et en Médecine)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ImmunoConcEpT Université de Bordeaux / Immunologie Conceptuelle, Expérimentale et Translationnelle
IGBMC Centre Européen de Recherche en Biologie et en Médecine
CNRS DR12_CIML Centre National de la Recherche Scientifique Délégation Provence et Corse_ Centre d'Immunologie de Marseille Luminy

Aide de l'ANR 663 527 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2022 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter