CE10 - Industrie et usine du futur: Homme, organisation, technologies

Ecosystème de regénération de produits basé sur leurs usages – RegEcoS

Résumé de soumission

Depuis plusieurs dizaines d’années, de nombreuses études sociaux-économiques montrent que la détérioration de notre environnement et le changement climatique sont dus à nos modes de consommation. D’un point de vue sociétal, les changements de comportement sur les modes consommation et d’usage devraient être drastiques pour avoir des effets rapides et positifs sur l’environnement et ne peuvent donc pas être le seul levier d’action. Une piste d’actions sur le long terme est de focaliser sur la manière de produire, et de mettre en œuvre des filières de revaloriser les produits à la fin de leur phase d’utilisation, afin de consommer moins d’énergie et moins de matières premières lors de leur fabrication.
Dans ce contexte d’économie circulaire, le projet RegEcoS cherche à apporter des éléments de réponse à un challenge sociétal mais également scientifique en développant des approches et outils adaptés à l’industrialisation de la revalorisation des produits en fin d’utilisation. Tous les processus (reuse, remanufacturing, recycling, …) permettant de revaloriser un produit après son utilisation afin de repousser au maximum leur fin de vie, sont regroupés sous le terme regénération.
Les problématiques liées à la regénération de produit ne peuvent pas être traitées comme des processus de production classiques, du fait du flux de produits traités (flux non constant en quantité et qualité), des informations utilisées pour prendre la décision (natures hétérogènes, incertaines, …) et de l’effet escomptés du processus de regénération, dépendant de l’état du produit après utilisation.
Pour répondre à cette problématique, plusieurs verrous scientifiques ont été identifiés autour d'une démarche d’ingénierie conjointe produit-processus, d’une approche d’aide à la décision tenant compte d’informations hétérogènes, incertaines et provenant de différentes phases de vie du produit et d'une approche pour diminuer la myopie en phase d'utilisation du produit.

Coordination du projet

Pascale Marangé (Université de Lorraine)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IMS LABORATOIRE D'INTEGRATION DU MATERIAU AU SYSTEME
CRAN Université de Lorraine
G-SCOP G-SCOP

Aide de l'ANR 453 249 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter