Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Impact de l'infection au SARS-CoV-2 dans le cœur de hamsters obèses et âgés – COVID-Heart

Résumé de soumission

L’objectif du projet COVID-HEART est de comprendre les mécanismes physiopathologiques impliqués dans le développement des séquelles cardiaques à long terme faisant suite à l’infection par le virus SRAS-CoV-2, et ceci dans l’objectif d’identifier des marqueurs prédictifs de ces complications chez les patients atteints de la COVID-19.
Ce projet s’inscrit dans la thématique générale "Physiopathogénie et épidémiologie" et plus précisément dans les sous-thématiques "Nouveaux modèles de recherche préclinique pour valider des approches thérapeutiques innovantes" (le projet est basé sur l'utilisation d'un nouveau modèle expérimental d'infection par le SRAS -CoV-2 chez les hamsters obèses ou âgés) et "Conséquences à moyen et long terme de COVID-19 chez les patients infectés" (le projet évaluera les conséquences de l'infection par le SRAS-CoV-2 sur le cœur à différents temps après l'infection).
Nous utiliserons un modèle expérimental chez le hamster qui permet un suivi longitudinal de l'infection; il autorise en effet le prélèvement de biopsies cardiaques, des tissus adipeux péricardiques et des échantillons de sang à différents temps après l'infection. Ce modèle préclinique est bien établi et il a été montré qu'il mime la plupart des caractéristiques cliniques et pathologiques de la COVID-19, y compris les atteintes cardiaques. Ainsi, ce modèle sera utilisé pour valider des approches thérapeutiques innovantes et efficaces après avoir caractérisé l'impact cardiaque de l'infection par le virus SRAS-CoV-2.
Nous utiliserons 3 groupes expérimentaux : hamsters jeunes adultes normo-pondéraux, hamsters jeunes adultes obèses (soumis à un régime alimentaire riche en graisses et en sucres), et hamsters âgés (>21 mois). Les deux derniers groupes représentent les classes de patients les plus à risque de séquelles à long-terme, notamment cardiaques, résultant de l’infection par le virus SRAS-CoV-2.
Le projet COVID-HEART est divisé en 3 parties (WP). Le WP1 est dédié au phénotypage moléculaire du cœur et des tissus adipeux péricardiaques par histologie et immunohistochimie, aux analyses de l'expression des gènes par RT-qPCR, et à l’analyse des protéines impliquées dans l'inflammation, le stress oxydant, le métabolisme mitochondrial et l'autophagie par western blot. Le WP2 est dédié à l'analyse de la clusterine, des composants du système rénine-angiotensine et à l’identification de nouvelles cibles par microarray des biopsies cardiaques, impliquées dans les séquelles cardiaques graves suite à l’infection par le SRAS-CoV-2. Le WP3 est dédié à l’identification des marqueurs de prédiction précoce des séquelles cardiaques graves en utilisant l'analyse en biologie du système des cibles identifiées pour être modulées dans le cœur suite à l'infection par le SRAS-CoV-2, en quantifiant dans les échantillons de sang les cibles sélectionnées à partir des biopsies cardiaques et en validant les données obtenues chez le hamster dans les biopsies cardiaques et les échantillons de sang associés obtenus à partir de patients décédés des suites de la COVID-19 faisant partie de la cohorte "LICORNE".
Les objectifs du projet COVID-HEART sont les suivants : 1) démontrer que le modèle préclinique d’'infection par le SRAS-CoV-2 chez le hamster est pertinent pour valider des approches thérapeutiques innovantes et efficaces après avoir caractérisé l'impact cardiaque de l'infection par le SRAS-CoV-2, et 2) identifier des marqueurs prédictifs des séquelles cardiaques graves faisant suite à l’infection par le SRAS-CoV-2, notamment chez les individus les plus fragiles face à la COVID-19, à savoir les personnes obèses ou âgées.

Coordination du projet

Florence Pinet (Institut Pasteur de Lille - UMR 1167 FACTEURS DE RISQUE ET DETERMINANTS MOLECULAIRES DES MALADIES LIEES AU VIEILLISSEMENT RID-AGE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPL - CIIL Fabienne Jean
IPL - U1167 Institut Pasteur de Lille - UMR 1167 FACTEURS DE RISQUE ET DETERMINANTS MOLECULAIRES DES MALADIES LIEES AU VIEILLISSEMENT RID-AGE

Aide de l'ANR 80 000 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter