CE28 - Cognition, éducation, formation

Effets du rythme sur la coordination verbale interpersonnelle – Muscoord

Résumé de soumission

Lors d’une conversation, les individus ont tendance à s'aligner et se coordonner à différents niveaux linguistiques. La musique exige aussi un alignement temporel précis et des capacités de coordination afin d'anticiper et s'adapter rapidement aux actions des autres. Le but du projet est d'étudier l'effet d’une pratique rythmique sur la coordination verbale interpersonnelle chez les adultes, les enfants normo-entendants et les enfants sourds. Nous allons quantifier avec des mesures comportementales et neurales la coordination interpersonnelle lors d’échanges verbaux. Ensuite, nous testerons dans quelle mesure et comment l'expérience musicale modifie ces mesures de coordination. L'originalité du projet réside dans l'utilisation d'une approche multi-niveaux de la conversation, et de techniques d'analyse de pointe sur des données de parole et neurales. Ce projet est le premier testant l'effet d’une stimulation rythmique sur différents niveaux d’interaction verbale chez les enfants sourds.

Coordination du projet

Daniele Schön (Institut de Neurosciences des Systèmes)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INS Institut de Neurosciences des Systèmes
LPL Laboratoire Parole et Langage
LPP Laboratoire de Phonétique et Phonologie

Aide de l'ANR 356 416 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter