CE03 - Interactions Humains-Environnement

Rareté et recyclage des matériaux pour la transition énergétique – SCARCYCLET

Résumé de soumission

SCARCYCLET rassemble 21 chercheurs en économie, géologie et ingénierie des matériaux, pour étudier le rôle des minerais dans la transition énergétique (TE) et leur recyclage.
Ce projet multidisciplinaire contribuera à l’avancement des connaissances sur les liens dynamiques entre les éléments des sphères matériaux-énergie et économie-société du système socio-écologique, contribuant au débat autour de politiques publiques. Il incite à des collaborations interdisciplinaires, il stimule l'extension de travaux récents innovants, il forme huit jeunes chercheurs.
Le projet est construit à partir de deux synergies. Les économistes aideront les géologues et les ingénieurs à dépasser leur difficulté à intégrer dans leurs modèles les incitations économiques, pour améliorer leur capacité à répliquer les données historiques et simuler des scenarios crédibles. Les ingénieurs et géologues contribueront à l'analyse économique de la TE avec rareté des matériaux et recyclage, en aidant les économistes à représenter de manière plausible les contraintes technologiques et physiques de l’activité de recyclage, de l'utilisation de métaux primaires et recyclés, et de la production primaire de minerais.
Ce programme propose de développer des outils d’analyse afin (1) de quantifier les flux de matériaux et identifier des goulots d’étranglement lorsqu’on recycle les métaux dans le cadre de la TE ; et (2) de concevoir les politiques publiques pour le recyclage des métaux pour la TE.
Nos activités sont structurées autour de quatre tâches :
T1 : Améliorer les simulations prospectives de la demande et de l’offre de matériaux : développement de modules du modèle de prospective sur la production primaire de métaux, et étude de leur récupération à partir d’infrastructures fossiles ;
T2 : Comprendre les conséquences locales et géopolitiques du recyclage : version multirégionale du modèle, et analyse des interactions stratégiques liées au recyclage ;
T3 : Définir les activités de recyclage de métaux socialement souhaitables : estimation du recyclage efficace à l'égard de critères sociaux sur l'équité intergénérationnelle ;
T4 : Représenter les dynamiques d'équilibre et les interventions publiques avec recyclage des métaux : modélisation du comportement des acteurs du recyclage, et des interactions entre politiques publiques.
Nous récolterons des données par un travail de terrain sur l'industrie du recyclage, pour des métaux et produits spécifiques.
Compte-tenu de la politique européenne en matière de matériaux critiques et d'économie circulaire, les autres apports seront: un outil de simulation des flux et stocks de matières selon des scenarios de TE (accessible en ligne gratuitement) ; une compréhension plus claire du rôle du recyclage dans les tensions géopolitiques liées au commerce de minerais ; une meilleure coordination des politiques, telles que la réglementation sur la durabilité des produits et celle sur le contenu en matière recyclée.
Quatre partenaires sont impliqués : CEE-M (économie de l'environnement), IS-Terre (sciences de la terre), IREGE (économie de l'énergie), BRGM (ressources minérales). Tous les partenaires contribuent à chaque tâche. Les activités de collaboration interdisciplinaires se fondent sur l'approche partagée de modélisation mathématique pour l'analyse dynamique, et son application ancrée dans les données empiriques.
Afin d'atteindre ces objectifs, l'équipe est organisée autour de collaborations concrètes, visant la rédaction conjointe d'articles entre chercheurs de disciplines distinctes. Quatre emplois sont ouverts, chacun co-encadré par deux partenaires différents. Le projet permet l'accès à des portions de bases de données sur les marchés des métaux.
Des journées d’études seront organisées chaque année. Deux rencontres d'échange avec des experts de l’administration, d'ONG et de l'industrie auront lieux. En vue de leur intérêt pour les politiques publiques, nos travaux seront diffusés au-delà du monde académique.

Coordination du projet

Francesco Ricci (Centre d'Economie de l'Environnement)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CEE-M Centre d'Economie de l'Environnement
IREGE INSTITUT DE RECHERCHE EN GESTION ET ÉCONOMIE
ISTERRE Institut des Sciences de la Terre
BRGM BUREAU DE RECHERCHE GEOLOGIQUE ET MINIERE

Aide de l'ANR 570 409 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter