CE37 - Neurosciences intégratives et cognitives

Comprendre le cerveau social: une approche neuroéthologique chez le primate non-humain – FREEMONK

Résumé de soumission

Par rapport aux autres vertébrés, les primates ont un néocortex plus important et ceci est étroitement corrélé à la taille et à la complexité de leurs groupes sociaux. Les réseaux et mécanismes neuronaux régissant la perception et les comportements sociaux restent toutefois mal connus. Une approche neurophysiologique novatrice et étologiquement valide est proposée pour étudier ces processus chez le singe libre de ses mouvements . Nous utiliserons comme paradigme expérimental un cadre démonstrateur/observateur dans lequel des singes réaliseront des actions finalisées en différents points de l'espace ou observeront un singe compagnon effectuer des actions similaires. Nous réaliserons des enregistrements intracérébraux chroniques par télémétrie au sein de plusieurs aires cérébrales au cours de cette tâche. Cette approche permettra de tester des prédictions dérivées de l'hypothèse de circuits neuronaux partagés dans les domaines du contrôle moteur, du codage spatial et des émotions sociales.

Coordination du projet

Jean-René Duhamel (Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod
Institut des sciences cognitives Marc Jeannerod

Aide de l'ANR 697 786 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter