CE37 - Neurosciences intégratives et cognitives

Rôle des odeurs biologiques dans les interactions sociales humaines : une étude en immersion – Biodor-IN

Rôle des odeurs biologiques dans les interactions sociales humaines : une étude en immersion

Mieux comprendre la fonction des odeurs biologiques humaines dans les interactions sociales, en particulier dans l’attractivité et le choix de partenaire.

Objectif : Caractériser perceptivement et chimiquement les odeurs humaines, comprendre les facteurs impliqués dans l'attractivité, tester ces facteurs dans le cadre d'interactions sociales virtuelles

Les objectifs du projet sont premièrement d'identifier les odorants produits par le corps humain pouvant être impliqués dans l’attractivité homme-femme, grâce d’une part à des prélèvements sur un panel de donneurs diversifié en termes d’âge, de sexe et de statut hormonal et d’autre part à l’analyse de réponses verbales, motrices, centrales et périphériques de receveurs ainsi qu’à l’analyse des profils chimiques des odeurs corporelles. Deuxièmement, le projet consistera à utiliser les odeurs identifiées comme pertinentes pour l’attractivité dans des protocoles investiguant leurs effets sur les interactions sociales en utilisant une approche naturalistique (immersion des participants dans un environnement virtuel). En particulier, l’effet des odeurs sur la distance interpersonnelle ainsi que l’influence de facteurs tels que le contexte et les stéréotypes de genre seront examinés.

- Prélèvement d'odeurs corporelles pour évaluation perceptive
- Prélèvement d'odeurs corporelles pour analyse des profils de composés organiques volatiles en GC-MS
- Prélèvements salivaires pour génotypage HLA et dosage de testostérone
- Questionnaires
- Évaluation sensorielle d'échantillons d'odeur corporelle
- En collaboration : analyse des profils de composés organiques volatiles en GC-MS
- En collaboration : génotypage HLA
- Enregistrement des réponses olfactomotrices, des réponses du système nerveux autonome et de l'activité cérébrale en réponse aux odeurs corporelles
- Enregistrement des réponses perceptives et comportementales à des stimuli sociaux lors d'une interaction sociale virtuelle (réalité virtuelle), en présence d'une odeur corporelle diffusée par olfactométrie.

Analyses en cours.

Des retombées du projet Biodor-IN sont attendues pour la recherche en cognition sociale et en neurosciences comportementales impliquant des odeurs humaines. Un apport méthodologique important est attendu pour la recherche sur la communication chimique humaine. Le projet vise à combler les lacunes existantes, par exemple, en termes de connaissance des différentes sources odorantes du corps humain, ou en termes de caractérisation chimique des odeurs humaines. Les approches mises en œuvre sont originales et nouvelles dans le domaine de l'olfaction (effet du contexte social, des stéréotypes, mise en situation d'interactions sociales par neuro-immersion). Par ailleurs, ce projet a une contribution fondamentale à la compréhension du rôle des odeurs corporelles humaines dans les interactions sociales saines comme le choix d'un partenaire, mais aussi pour les recherches futures, dans des pathologies impliquant un comportement social altéré (comme l'autisme). Le choix du partenaire est l'un des comportements les plus fondamentaux dans l'histoire de vie des individus, mais la façon dont les odeurs contribuent à cette fonction fondamentale est loin d'être totalement élucidée. Plus largement, la communication par les odeurs est une forme de communication non verbale qui n'est pas très bien comprise à ce jour, surtout lorsqu'il s'agit d'odeurs biologiques produites par le corps. Par conséquent, les résultats obtenus au cours du projet Biodor-IN seront utiles dans les domaines de la psychologie, des neurosciences comportementales, des sciences affectives et de la cognition sociale.

Articles en cours de préparation.

Le projet Biodor-IN vise à mieux comprendre la fonction des odeurs biologiques humaines dans les interactions sociales, en particulier dans l’attractivité et le choix de partenaire. Le rôle des odeurs biologiques, c’est-à-dire produites par le corps humain, dans l’attractivité a fait l’objet de nombreuses études et un nombre croissant de travaux suggère que la communication par les odeurs biologiques existe chez l’Homme. Pourtant, les mécanismes de la communication chimique chez l’Homme sont loin d’être élucidés. Biodor-IN est un projet de 48 mois, impliquant le financement d’un post-doctorant, d’un doctorant et de trois étudiants de master. Il se compose de deux parties (ou Work Packages WP). Dans la première partie (WP1), l’objectif sera d’identifier les odorants produits par le corps humain pouvant être impliqués dans l’attractivité homme-femme, chez des participants hétérosexuels. Des prélèvements d’odeurs seront effectués sur un large panel de donneurs incluant différents groupes d’âge (enfants, jeunes adultes et adultes plus âgés), des individus des deux sexes, ayant différents statuts hormonaux pour les femmes (phases du cycle menstruel). Une base de données de donneurs réguliers sera constituée pour la durée du projet. Les échantillons de deux parties du corps (l’aisselle, très étudiée, et la tête, bien moins connue) seront présentés à des volontaires chez qui nous mesurerons les réponses verbales et motrices (flairage), ainsi que les réponses du système nerveux central (IRMf) et périphérique. La composition chimique des odeurs corporelles sera analysée grâce à des collaborations externes déjà en place en chimie analytique. Un génotypage sera également réalisé (dans le cadre d’une autre collaboration en cours) afin de prendre en compte les facteurs de proximité et de diversité génétique au niveau du système HLA. Des analyses multivariées permettront de mettre en lien les profils perceptifs, chimiques et génétiques en termes de similarité/dissimilarité et de complexité. Dans une des expériences, nous examinerons l’impact de l’utilisation de produits cosmétiques parfumés. Dans l’ensemble, cette première partie du projet permettra de décrire quels sont les facteurs clé dans l’attractivité de l’odeur humaine. Dans le WP2, les odeurs identifiées dans le WP1 comme potentiellement pertinentes pour l’attractivité et le choix de partenaire seront testées dans des protocoles investiguant leurs effets sur les interactions sociales en utilisant une approche naturalistique, par immersion des participants dans un environnement virtuel. La réalité virtuelle permettra en effet de relever le défi d’associer une odeur donnée à un individu donné, ce qui est autrement impossible en conditions naturelles à cause de la présence de l’odeur intrinsèque des personnes. En particulier, nous examinerons l’effet des odeurs sur la distance interpersonnelle ainsi que l’influence de facteurs cognitifs tels que le contexte (interaction sociale ou non, type d’interaction sociale), ou encore les stéréotypes de genre (attentes par rapport à l’odeur d’un homme ou d’une femme, et interaction avec des produits cosmétiques parfumés). Les expériences du WP2 seront réalisées à la plateforme Neuro-immersion du CRNL, où nous bénéficierons de l’expertise de la plateforme en termes d’interactions sociales virtuelles et de développement d’environnements. Les stimulations odorantes, à savoir des échantillons d’odeur corporelle ou des composés isolés, seront diffusées par un olfactomètre aux narines des participants, et leurs effets sur les distances interpersonnelles (perception et comportement) seront analysés. Dans son ensemble, ce projet original et interdisciplinaire apportera des réponses utiles dans un domaine encore mal connu de la sensorialité humaine.

Coordination du projet

Camille FERDENZI (Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CRNL Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon

Aide de l'ANR 373 783 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter