CE33 - Interaction, robotique

LivingArchive: Documentation Interactive du Patrimoine de Danse – LivingArchive

Résumé de soumission

Le patrimoine culturel immatériel fait référence aux traditions et expressions vivantes telles que la danse, le théâtre et la performance qui ont évolué pendant des siècles, transmises oralement et d'un corps à un autre. Ce patrimoine a été adopté en tant que convention de l'Unesco depuis 2003. En raison de la nature de leur transmission, ces expressions sont constamment menacées de disparition. Leur sauvegarde est d’une grande importance afin de préserver la richesse des connaissances, des pratiques et des compétences incorporées qui sont transmises à travers elles d'une génération à l'autre.

La danse est une pratique incorporée difficile à documenter parce que le mouvement de danse englobe une forme complexe et tacite de connaissance. La danse est souvent enregistrée par vidéo, ce qui donne une quantité inimaginable de styles de danse désormais disponibles sur des sites de streaming vidéo tels que YouTube ou Vimeo. De plus, certaines grandes compagnies de danse utilisent la notation (Laban ou Benesh) pour archiver leurs répertoires. Depuis les années 1990, des chercheurs ont expérimenté avec des technologies telles que la captation du mouvement, l’augmentation vidéo et l’animation interactive pour documenter les pratiques de chorégraphes connus. Cependant, ces approches présentent diverses limitations. Les simples enregistrements vidéo ne nous renseignent pas sur les qualités de mouvement recherchées ni sur les sensations kinesthésiques en danse, entre autres. Les systèmes formels tels que les notations Laban ou Benesh sont rarement utilisés par les danseurs car ils nécessitent une formation approfondie et imposent un langage standard pour caractériser le mouvement. Enfin, des technologies telles que la captation du mouvement et l'animation interactive sont lourdes et coûteuses à déployer et ne sont donc souvent pas accessibles aux artistes ni au public.

Dans ce projet, nous envisageons de concevoir des systèmes interactifs accessibles, flexibles et adaptables qui permettent aux praticiens de documenter facilement leur danse en utilisant leurs propres méthodes et artefacts personnels. Ceci met l'accent sur leur perspective à la première personne. Nous fonderons notre méthodologie sur la recherche-action où nous cherchons, grâce à un engagement à long terme sur le terrain, à contribuer simultanément à la connaissance en interaction humain-machine et à bénéficier aux communautés de pratique.

Nous définissons quatre objectifs principaux:
- Comprendre comment les praticiens de la danse documentent la danse en collaborant avec des danseurs, des chorégraphes et des pédagogues de la danse.
- Co-concevoir des systèmes interactifs avec des praticiens de la danse qui leur permettent de générer leurs propres repertoires interactifs constitués de documents hétérogènes représentant leur danse de leur propre perspective à la première personne.
- Co-déployer des systèmes interactifs dans des situations réelles grâce à un travail de terrain à long terme qui vise à la fois à évaluer la technologie et à bénéficier les communautés de pratique, illustrant une recherche collaborative et engagée et pertinente socialement.
- Développer des méthodes permettant au grand public d'accéder et d'expérimenter facilement avec les repertoires de danse constitués.

Le projet contribuera donc concrètement aux communautés de praticiens de la danse avec lesquelles nous collaborerons. Il contribuera également aux domaines académiques de l'interaction humain-machine et aux sciences humaines. Enfin, au-delà de la danse, les contributions du projet pourront s’appliquer à un large éventail de domaines tels que les sports, la gestion des connaissances, la pédagogie (enfants et adultes), la musique et la conservation.

Coordination du projet

Sarah Fdili Alaoui (Laboratoire de Recherche en Informatique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LRI Laboratoire de Recherche en Informatique

Aide de l'ANR 313 434 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2021 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter