CE22 - Sociétés urbaines, territoires, constructions et mobilité

Béton durable pour les stations de traitement des eaux usées – WWTConcrete

Résumé de soumission

Les infrastructures d’assainissement sont fondamentales pour assurer la santé des personnes, la qualité de l’eau et de l’environnement. De nombreux progrès ont été réalisés sur les procédés de traitement des eaux afin de limiter l’impact des rejets sur l’environnement. Ces améliorations n’ont toutefois pas été analysées au regard de la durabilité des structures généralement en béton et depuis une dizaine d’années des dégradations importantes ont été observées en particulier sur les unités de nitrification/dénitrification. Actuellement en l’absence de connaissances, il est très difficile d’optimiser la réparation des structures anciennes ou la construction de structures nouvelles. Le projet WWTConcrete (Sustainable concrete for wastewater treatment plants) a pour objectif de traiter cette problématique en s’appuyant de quatre organismes aux connaissances et compétences très complémentaires sur les matériaux cimentaires et leur durabilité, sur les interactions micro-organismes/matériaux et sur les bio-procédés. Ainsi, le consortium pluridisciplinaire de scientifiques du projet WWTConcrete a défini un axe d’étude sur les relations infrastructures / matériaux / procédés pour proposer in fine des stratégies opérationnelles permettant de s’affranchir de la biodétérioration des matériaux cimentaires.
La stratégie pour mener à bien ce projet s’articule sur une étude des matériaux et des effluents à leur contact à partir de prélèvements in situ dans les installations du SIAAP, sur la définition et mise en œuvre d’un pilote de laboratoire pour reproduire de manière contrôlée la réalité des unités de traitement, sur un découplage chimique/biologique des phénomènes de dégradation des bétons et sur la modélisation de ces phénomènes à l’échelle du matériau mais aussi de l’unité de traitement.
Les attendus principaux sont des outils numériques pour permettre une optimisation à la fois du choix du matériau cimentaire et des protocoles de surveillance et d’entretien des structures de traitement d’eaux usées et des recommandations pour faire évoluer les normes actuelles ce qui est indispensable dans le domaine du génie civil pour assurer le transfert de connaissances et de compétences vers la profession.

Coordination du projet

Marielle GUEGUEN (UNIV. Gustave Eiffel - MAST)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIV. Gustave Eiffel - MAST UNIV. Gustave Eiffel - MAST
SIAAP - DI SIAAP - Direction Innovation
LMDC LABORATOIRE MATERIAUX ET DURABILITE DES CONSTRUCTIONS
LGE LABORATOIRE GÉOMATÉRIAUX ET ENVIRONNEMENT

Aide de l'ANR 468 362 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter