CE19 - Technologies pour la santé

IRM très bas champ pour le bébé. – VLFMRI

Résumé de soumission

VLFMRI vise à développer un système d'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) à très bas champ comme modalité alternative à l’IRM conventionnelle à haut champ pour l’imagerie continue du nouveau-né prématuré afin de détecter la présence d’hémorragies ou d’ischémies. Ce système est basé sur une combinaison d’une nouvelle génération de capteurs magnétiques à base d'électronique de spin, de séquences d’acquisition optimisées et d’un système compatible avec une mesure en couveuse qui permettront d'atteindre une résolution d'image de 1mm3 sur un corps entier de bébé en un temps court. Ce projet est un partenariat de trois partenaires académiques et deux services hospitaliers. Les différentes étapes du projet sont la fin du développement du système au niveau hardware et software, la validation préclinique sur petit animal et la validation clinique.

Coordinateur du projet

Monsieur Claude Fermon (Service de physique de l'état condensé)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

DMU APHP.Nord : GYNECOLOGIE PERINATALOGIE PARIS NORD
JOLIOT Institut des sciences du vivant FRÉDÉRIC-JOLIOT
UPSACLAY - BioMaps Université Paris-Saclay / LaBoratoire d'Imagerie biOmédicale MultlimodAle Paris Saclay
SPEC Service de physique de l'état condensé

Aide de l'ANR 609 691 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2020 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter