CE17 - Recherche translationnelle en santé

Administration sous-cutanée de prodrogues polymères d'anticancéreux : prévention de la toxicité locale et devenir du polymère après administration – ELUSUB

Résumé de soumission

Les principes actifs (PA) anticancéreux cytotoxiques ne peuvent pas être administrés par voie sous-cutanée (SC) en raison du risque d'irritation/nécrose de la peau. La voie SC est plus simple et plus rapide que l’injection intraveineuse (IV) classique. En effet, la voie SC est couramment utilisée pour l’insuline des patients diabétiques ou pour les vaccins. Nous avons développé une approche de prodrogue polymère pour éliminer la toxicité locale au site d'injection SC du paclitaxel (PTX), anticancéreux modèle vésicant. À notre connaissance, c'est la première description d'une administration par voie SC du PTX sans toxicités locales. Nous avons généré des données in vivo démontrant l'efficacité de notre approche et sa supériorité par rapport à l'administration IV de Taxol. L’objectif de ce projet est de : comprendre les mécanismes biologiques dans le tissu SC après l’injection des PA/prodrogues, et évaluer le devenir du polymère après administration.

Coordination du projet

Tanguy Boissenot (IMESCIA)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SHFJ Service Hospitalier Frédéric JOLIOT
HIPI Human Immunology, Pathophysiology and Immunotherapy / Immunologie humaine, physiopathologie & immunithérapie
IMESCIA

Aide de l'ANR 439 418 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter