CE14 - Physiologie et physiopathologie

Voies de trafic du canal sodique dans le cardiomyocyte – TRAFFIC

Résumé de soumission

Contexte: La localisation et la densité de canaux ioniques présent à la surface des cardiomyocytes (CMs) déterminent l’activité électrique cardiaque. Une désorganisation ou une altération de la fonction de ces canaux conduit à des arythmies cardiaques, souvent fatales. Le courant sodique, porté par les canaux NaV1.5, est responsable de la dépolarisation rapide et de la propagation du potentiel d’action d’un CM à l’autre. Les canaux NaV1.5 sont distribués de façon hétérogène dans la membrane du CM : leur concentration au disque intercalaire et leur faible densité à la membrane latérale est cruciale à la conduction anisotrope (longitudinale>transversale) du front de dépolarisation dans le myocarde. NaV1.5 est positivement régulé par de nombreux partenaires, principalement localisés dans le disque. A l’inverse, nous avons identifié un partenaire original, la protéine CASK, spécifiquement localisé à la membrane latérale et qui régule négativement le canal en empêchant sont trafic antérograde.

Hypothèse de travail et Objectifs: De par sa localisation exclusive à la membrane latérale (notamment les adhésions focales) et sa fonction inhibitrice sur le canal, CASK pourrait jouer un rôle central dans l’organisation structurale et fonctionnelle des CMs et la mise en place de l’anisotropie. L’objectif de ce projet est de mieux comprendre les bases moléculaires de l’interaction entre organisation structurale et électrique des CMs.

WP1) Étudier, en temps réel, le trafic et l’adressage de NaV1.5 dans le CM (disque vs membrane latérale). Nous testerons l’hypothèse d’une plateforme de tri lors des stades précoces du trafic qui orienterait l’adressage de NaV1.5 vers ces domaines. Le partenaire 2 a développé un système de rétention utilisant des harpons spécifiques (RUSH) permettant la synchronisation du trafic des protéines d’un compartiment donneur au compartiment final. Le co-trafic de NaV1.5 et de ses partenaires sera étudié dans des CMs adultes en utilisant des approches d’imagerie multi-couleurs.

WP2) Caractériser le rôle de CASK dans l’organisation de la microarchitecture des CMs et l’exocytose localement régulée. L’utilisation de formes tronquées de CASK développées par le partenaire 1 et la technique de RUSH développée par le partenaire 2 permettra d’étudier en temps réel le trafic du canal dans le CM et la dynamique du canal dans le plan membranaire par microscopie TIRF. Des approches d’imagerie 3D seront utilisées pour étudier l’organisation du cytosquelette et des adhésions focales dans les CMs après modulation de l’expression de CASK. Une approche agnostique reposant sur une analyse protéomique sera conduite pour déterminer de nouvelles voies régulées par CASK.

WP3) Étudier le rôle de CASK dans la mise en place et le maintien de la polarité structurale et l’anisotropie. Deux conditions caractérisées par la désorganisation/(ré)organisation du myocarde seront étudiées : le développement ontogénique et le remodelage ischémique du myocarde. L’expression de CASK sera manipulée in vivo (AAV) chez le rat nouveau-né et adulte pour étudier le rôle de CASK sur la fonction cardiaque et le myocarde ex vivo (biochimie, immunofluorescence et électrophysiologie). L’expression de CASK dans les zones bordante et distante de l’infarctus sera étudiée, puis l’expression de CASK sera manipulée in vivo (AAV) pour déterminer si CASK peut prévenir ou aggraver le remodelage.

Originalité et pertinence par rapport à l’état des connaissances: Les mécanismes qui régulent le trafic du canal NaV1.5 vers les domaines spécialisés des CM sont méconnus. Dans le contexte des cardiopathies où l’organisation tridimensionnelle du tissu est altérée, un adressage inapproprié des canaux constitue un facteur majeur de remodelage électrique. Ainsi, la compréhension de l’organisation spatio-temporelle du canal NaV1.5 et de ses partenaires en conditions physiologique et pathologique devrait ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques ciblant le trafic intracellulaire.

Coordinateur du projet

Madame Elise Balse (Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, du métabolisme et de la nutrition)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CDC Compartimentation et dynamique cellulaires, UMR144
UMR ICAN Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, du métabolisme et de la nutrition

Aide de l'ANR 364 200 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter