FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Au miroir de la politique européenne de voisinage : Explorer les imaginaires géographiques d'une macro-région – IMAGEUN

Résumé de soumission

L’Union européenne traverse une phase de profonde restructuration spatiale et sociale: son territoire s’est élargi grâce à l’adhésion de 14 pays de l’Europe orientale et méridionale depuis 2004; elle s'est dotée d'une nouvelle constitution sous la forme du traité de Lisbonne; elle tente de faire face à une grave crise financière et à la montée deu nationalismes autoritaires dans et autour de celle-ci; et enfin risque de connaître la perte d’un membre pour la première fois de son histoire. Le voisinage de l’UE subit au même moment de profondes transformations. Non seulement parce que le «voisinage» peut se modifier par l'adhésion ou la sécession (Brexit). Mais aussi en raison de changements géopolitiques, tels que le conflit en Ukraine, les effets des révolutions arabes (Syrie, Libye) et les nouvelles stratégies de puissance de la Turquie, de la Russie, de l’Iran ou de l’Arabie Saoudite.

La forme socio-spatiale de l'ensemble de la macro-région qui entoure l'UE, souvent appelée le «voisinage européen», a donc considérablement changé. Au-delà de l'UE et de ses voisins, les équilibres du monde qui semblaient stables au niveau macro-régional, sont en pleine mutation. Ces transformations du découpage macro-régional du Monde et les significations changeantes de «l'Europe», de l'UE et des relations avec ses «voisins» sont au centre de ce projet. Dans ce contexte, nous proposons d'explorer les imaginaires géographiques de la forme socio-spatiale de cette macro-région et des espaces d'interaction qui s'y trouvent, en nous concentrant sur cinq pays clés dans et autour de l'UE (France, Allemagne, Turquie, Tunisie et Royaume-Uni). ) et en explorant trois corpus d'analyse géopolitique (dans les systèmes d'enseignement supérieur, parmi les acteurs politiques et dans les médias qui façonnent l'agenda).

Ce faisant, nous intégrerons les compétences nationales et théoriques complémentaires des chercheurs impliqués et contribuerons aux débats universitaires contemporains sur la macro régionalisation du Monde, l'européanisation, la forme socio-spatiale de l'Union européenne, son identité et son rôle international mais aussi les macro-régionalisations concurrentes qui se développent à l’intérieur de l’espace d’étude constitué par l’UE et les pays voisins. Plus concrètement, nous poursuivons deux ambitions principales. En premier lieu, réaliser une étude comparative des imaginaires géographiques dominants de cinq pays à travers l’étude de trois niveaux d'analyse géopolitique décisifs pour la formation de macro-régions imaginaires. Deuxièmement, et en plus des résultats académiques, nous souhaitons travailler activement avec les citoyens et acteurs macro-régionaux.. En tant que telle, la collaboration avec d’autres chercheurs, groupes de réflexion, acteurs politiques et journalistes est un élément essentiel et durable de ce projet, qui assurera une large visibilité publique des résultats grâce à l’inclusion de ces citoyens et acteurs dans le processus de recherche.

Coordination du projet

Claude GRASLAND (CIST)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

FR2007 CIST
EVS UMR 5600 - ENVIRONNEMENT, VILLE, SOCIETE
IDEES UMR 6266 CNRS IDEES
LADYSS Laboratoire dynamiques sociales et recomposition des espaces
GUF Goethe Universität Frankfurt
FAU Friedrich Alexander Universität Erlangen

Aide de l'ANR 317 778 euros
Début et durée du projet scientifique : avril 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter