CE39 - Sécurité Globale, Cybersécurité

ARCHI-SEC: Sécurité au niveau des micro-architectures – ARCHI-SEC

Résumé de soumission

Les attaques exploitant des vulnérabilités micro-architecturales, telles que Meltdown, Spectre, Rowhammer, etc., sont en augmentation. Les systèmes sur puce "SoC" modernes embarquent de plus en plus de fonctionnalités de conception complexes, telles que la prédiction de branchement, l'exécution dans le désordre, les protocoles de cohérence de la mémoire cache, les GPU / FPGA intégrés, les nouvelles mémoires non volatiles. L'aspect sécurité de ces nouvelles architectures et technologies reste sous-étudié. Ce projet vise à modéliser les problèmes architecturaux avec une plate-forme virtuelle basée sur gem5. Elle sera utilisée pour les tests d'intrusion, évaluer le coût de performance des contre-mesures, anticiper de nouvelles attaques et proposer des protections. Ces dernières sont validées sur des plates-formes basées sur les processeurs ARM et RISC-V. L’impact majeur de ce projet sera la création d’une communauté autour de la plateforme virtuelle. Le projet sera réalisé en collaboration avec la PME Secure-IC, qui amènera sa compétence en développement et sa connaissance des besoins industriels au projet.

Coordinateur du projet

Monsieur Jean-Luc Danger (LTCI)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LTCI LTCI
UM-LIRMM Laboratoire d'Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier
UJM/LabHC Laboratoire Hubert Curien
IRISA Institut de Recherche en Informatique et Systèmes Aléatoires
SIC SECURE-IC SAS

Aide de l'ANR 707 417 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2019 - 42 Mois

Liens utiles