CE32 - Dynamique des socio-écosystèmes et de leurs composants en vue de leur gestion durable

Pratiques pastorales et diversité des animaux domestiqués – PASTODIV

Résumé de soumission

Le monde abrite une grande variété de races domestiques dont dépend une population importante, mais ces races sont actuellement confrontées à de nombreuses menaces, parmi lesquelles l'érosion de la diversité. Ce projet vise à adresser ce problème en proposant une analyse des dynamiques de la diversité des animaux domestiques qui résultent des conceptions et des pratiques des éleveurs locaux. Il vient ainsi compléter la littérature existante par une focalisation spécifique au niveau des troupeaux. Le projet s’appuie sur des champs de recherche distincts - sur la gestion de l’élevage et sur l’organisation sociale de la biodiversité agricole - pour proposer une approche originale de ce thème, combinant une perspective émique sur la diversité des animaux domestiques, des modèles conceptuels intégrant l’organisation sociale dans l’étude de l’agrobiodiversité, et une analyse formalisée des échanges et de la circulation des animaux à travers l'analyse de réseaux sociaux. Le projet rassemble des spécialistes de cinq systèmes pastoraux emblématiques d'Asie et d'Afrique: les Mongols, les Kirghizes, les Rabari (Inde), les Arabes de la région de Bhata (Tchad) et les WoDaaBe (Tchad et Niger). Ils s'appuieront sur leurs connaissances préliminaires de ces systèmes pour explorer la dynamique de la diversité autour de quatre dimensions clés, qui structureront le projet en tâches: i) compréhension de la diversité des animaux domestiques, ii) rôles de la diversité des animaux domestiques et des processus de sélection, iii ) circulation et distribution de la diversité, et iv) échelles de diversité. La collecte des données se fera par le biais de travaux de terrain dans chaque terrain sélectionné et impliquera des méthodes qualitatives (ethnographie), des méthodes issues des ethnosciences et l’analyse de réseaux sociaux. Les résultats attendus sont i) des descriptions détaillées et une analyse compréhensive des facteurs qui influencent la diversité des animaux domestiques à différentes échelles (de l’animal à l’échelle supérieure au troupeau), ii) des analyses des réseaux d’échange d’animaux entre pasteurs permettant d’identifier les les formes de circulation et leurs impacts potentiels sur la diversité, et iii) des hypothèses affinées sur les dynamiques de la diversité dans les systèmes pastoraux, qui ouvriront potentiellement la voie à de futurs projets. Les progrès réalisés au cours du projet et les résultats seront discutés avec des spécialistes de domaines tels que la zootechnie, la génétique des populations et les sciences animales, afin de favoriser les échanges et de faire progresser nos analyses. Un effort particulier sera fait pour communiquer nos résultats vers les institutions internationales et nationales impliquées dans l’accompagnement des systèmes pastoraux et la conservation des races locales (FAO, LPP), ainsi qu’aux ONG locales travaillant avec les éleveurs qui participeront au projet. Ce projet sera l’occasion pour le jeune chercheur d’établir un réseau de collaboration solide avec d’autres chercheurs travaillant sur les systèmes pastoraux en France et à l’étranger, et de développer une nouvelle ligne de recherche au sein de son laboratoire hôte.

Coordinateur du projet

Monsieur Matthieu Salpeteur (PATRIMOINES LOCAUX ET GOUVERNANCE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

PaLoc PATRIMOINES LOCAUX ET GOUVERNANCE

Aide de l'ANR 276 933 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter