CE29 - Chimie : analyse, théorie, modélisation

Conception de theories corrélés et minimales pour la structure électronique – DESCARTES

Résumé de soumission

Pour un système corrélé, la diagonalisation numérique de l’Hamiltonien est limitée à quelques dizaines d'électrons sur les ordinateurs classiques. Une approche physique transférable permettant de diviser le problème des N-particules en interaction en une collection de sous-systèmes pouvant être efficacement diagonalisés devrait donc constituer une alternative intéressante aux méthodes quantiques actuelles comme la « Density Matrix Embedding Theory » (DMET) récemment proposée. Dans ce contexte, le projet DESCARTES vise à développer une nouvelle approche d’embedding qui solutionnera les problèmes connus de la DMET. Nous proposons une stratégie variationnelle basée sur les propriétés de la transformation unitaire de Householder afin de partitionner de manière unique le système et résoudre ainsi le problème à N-corps de manière plus précise. Cette méthode sera testée d’abord dans le contexte de l’Hamiltonien de Hubbard avant d’être étendue à des systèmes réels de la chimie quantique.

Coordination du projet

Matthieu Saubanère (Institut de chimie moléculaire et des matériaux - Institut Charles Gerhardt Montpellier)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ICGM Institut de chimie moléculaire et des matériaux - Institut Charles Gerhardt Montpellier

Aide de l'ANR 178 988 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter