CE28 - Cognition, éducation, formation tout au long de la vie

Un nouvel outil d'évaluation des Troubles du Développement des Sons de Parole chez les enfants francophones – EULALIES

Résumé de soumission

Les enfants porteurs de Troubles du Développement des Sons de Parole (TDSP) peuvent avoir « un ensemble de difficultés avec la perception, l’articulation/la production motrice, et/ou la représentation phonologique des segments de parole (consonnes et voyelles), la phonotactique (formes des syllabes et des mots), et la prosodie (tons lexicaux et grammaticaux, rythme, accent, et intonation) » (International Expert Panel on Multilingual Children’s Speech, 2012, notre traduction). Ces troubles sont une haute prévalence, puisqu’ils touchent entre 10 et 15% des enfants d’âge pré-scolaire et 6% des enfants d’école primaire (American Speech Hearing Language Association, 2000; McLeod and Harrison, 2009). Ils peuvent affecter le développement du langage et gêner les progrès scolaires et l’inclusion sociale. Cependant, les processus pathologiques sous-jacents aux TDSP restent largement inconnus (MacLeod et al. 2014), et il n’existe pas d’accord sur un système de classification universel de ces troubles (Waring & Knight, 2013). La situation est d’autant plus complexe pour les langues autres que l’anglais, puisque les systèmes de classification existants ont été établis à partir de symptômes observés en anglais, et que peu d’études ont été menées pour tester leur applicabilité à d’autres systèmes linguistiques. En français particulièrement, il n’existe pas d’outil complet et adapté pour l’évaluation des TDSP. D’autre part, les données de référence sur le développement phonologique typique en français font cruellement défaut (MacLeod et al. 2011, Brosseau-Lapré et al. 2018). Ce manque de données et d’outils est en contradiction évidente avec les recommandations actuelles pour une pratique clinique basée sur les données probantes. EULALIES est un projet international collaboratif qui rassemble des chercheurs et des cliniciens de France et du Canada dans le but de (1) développer un outil standardisé pour l’évaluation des TDSP en français, (2) établir des données de référence sur le développement phonologique typique des enfants francophones, de 2 à 11 ans, et (3) identifier des marqueurs cliniques pour différents types de TDSP, qui prennent en compte les spécificités linguistiques des variétés de français de France et du Québec.
Ce projet aura un impact clinique évident, puisque notre but est de fournir aux cliniciens français un nouvel outil standardisé et semi-automatisé pour l’évaluation des TDSP, ce qui devrait améliorer la pratique clinique, la prise en charge et l’accompagnement des enfants. Nous travaillons en collaboration permanente avec des orthophonistes, et nous prévoyons la diffusion de nos résultats et de nos outils vers les professionnels, à travers des formations, des ateliers et des conférences. Le projet aura également un impact théorique fort, puisqu’il fournira un ensemble de données inédit sur le développement phonologique en français et ses troubles. Ces données seront mises à la disposition de la communauté scientifique sur la plateforme PhonBank (Rose & MacWhinney, 2014), et favoriseront l’émergence de nouvelles pistes de recherche fondamentale sur les facteurs du développement phonologique, ainsi que des avancées en recherche clinique sur les processus sous-jacents aux TDSP. Enfin, le projet EULALIES aura un impact social crucial, puisqu’une meilleure compréhension du développement phonologique typique en français, et une meilleure évaluation des TDSP apporteront une prise en charge précoce et adaptée des enfants, ce qui permettra de limiter les difficultés sociales et scolaires, dont les recherches montrent qu’elles peuvent avoir des conséquences jusqu’à l’âge adulte (Pennington et Bishop, 2009, Felsenfeld et al., 1994, McCormack et al. 2009).

Coordination du projet

Anne Vilain (Grenoble Images Parole Signal Automatique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

DDL DYNAMIQUE DU LANGAGE
Université de Montréal / Ecole d'Orthophonie et d'Audiologie
Memorial University of Newfoundland / Department of Linguistics
LPNC LABORATOIRE DE PSYCHOLOGIE ET NEUROCOGNITION
GIPSA-lab Grenoble Images Parole Signal Automatique

Aide de l'ANR 363 147 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter