CE14 - Physiologie et physiopathologie

Mécanismes calcium-dépendants d'activation des cellules pancréatiques stellaires – Calstell

Résumé de soumission

Les récents progrès de la médecine moderne ont permis de montrer que de nombreuses pathologies sont en fait des canalopathies (des altérations de la structure et/ou de la fonction d’un canal ionique). Le développement des cancers implique également ce type d’altérations. Ainsi, un nouveau concept a émergé en oncologie clinique pendant la dernière décennie, conduisant à la notion « d’Oncocanalopathies ».

Malgré de nombreuses études, l’adénocarcinome ductal du pancréas (PDAC) reste l’un des cancers les plus agressifs et résistants aux traitements actuels. Des approches non conventionnelles sont manifestement nécessaires pour s'attaquer à la maladie. Qu'est-ce qui rend le PDAC si singulier en termes d'agressivité ? Notre principale hypothèse repose sur le fait que les canaux sécrétoires pancréatiques produisent une niche interstitielle ionique unique contenant une quantité abondante de matrice extracellulaire (desmoplasie) principalement sécrétée par les cellules stromales pancréatiques (PSC). Les PSC participent au renouvellement de la matrice extracellulaire (ECM). En cas de lésion pancréatique, les PSC activées de manière constitutive sécrètent pathologiquement l'ECM conduisant à une fibrose, créant ainsi une barrière physique au traitement. Ce microenvironnement favorise une croissance tumorale invasive précoce et la formation de métastases.
Le but de ce projet consiste donc à identifier les mécanismes moléculaires par lesquels les canaux ioniques pourraient générer ce micro-environnement spécifique et ainsi promouvoir la survie des cellules cancéreuses. Nous utiliserons pour cela des modèles in-vitro innovants, des sondes permettant de mesurer les propriétés physico-chimiques des tissus, et nous validerons ces résultats chez l’animal.

En combinant l’expertise de l'équipe d'Albrecht Schwab, reconnue pour ses travaux sur le rôle des canaux ioniques mécanosensibles dans la migration, et celle de l'équipe de Natalia Prevarskaya, reconnue pour ses travaux sur les mécanismes moléculaires et les concepts de régulation des canaux ioniques, nous apporterons une meilleure connaissance sur un domaine encore mal étudié : comment les déclencheurs microenvironnementaux des signaux Ca2+ et Na+, qui sont étroitement liés, favorisent les propriétés invasives du PDAC.

Coordination du projet

Natacha PREVARSKAYA (ROLE DES CANAUX IONIQUES MEMBRANAIRES ET DU CALCIUM INTRACELLULAIRE DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DE LA PROSTATE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

U1003 ROLE DES CANAUX IONIQUES MEMBRANAIRES ET DU CALCIUM INTRACELLULAIRE DANS LA PHYSIOPATHOLOGIE DE LA PROSTATE
AS Westfälische Wilhelms-Universität Münster / Physiologisches Institut II

Aide de l'ANR 293 948 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter