CE08 - Matériaux métalliques et inorganiques et procédés associés

Alliages métalliques chimiquement architecturés : vers un nouveau mécanisme de durcissement – CAMEL

Résumé de soumission

CAMEL: alliages métalliques chimiquement architectures, vers un nouveau mécanisme de duricssement.

Mots clés : Matériaux, propriétés mécaniques, développement de nouveaux alliages métalliques

Les alliages métalliques sont utilisés comme matériaux de structure dans de nombreuses applications industrielles. Mais le compromis subi entre résistance mécanique et ductilité ainsi que la faible résistance à l’endommagement sont des verrous scientifiques et technologiques. En accord avec le défi B3 « Renouveau industriel », l’objectif du projet CAMEL est de lever ce verrou. Pour cela, on propose un nouveau mécanisme de durcissement : les fluctuations de composition chimique. Les objectifs sont d’évaluer l’efficacité des fluctuations de composition chimique pour durcir le matériau et d’identifier puis d’optimiser les paramètres microstructuraux qui le contrôle. On a choisi les alliages à haute entropie (AHE) pour démontrer ce concept. On propose une approche expérimentale multi-échelle combinée à des simulations mécaniques macroscopiques. Le projet est composé de 4 tâches : élaboration ; caractérisation multi-échelle ; tests mécaniques ; simulation et optimisation mécaniques.

Les résultats attendus du projet sont tout d’abord l’identification d’un ou deux alliages chimiquement architecturés avec une meilleure combinaison de la résistance mécanique, de la ductilité et de la résistance à l’endommagement que tous les alliages existants. Un outil de simulation mécanique sera également développé et permettra d’accélérer le développement de produits pour de futures applications industrielles. Enfin, ce projet contribuera à transformer les propriétés prometteuses des AHE en un candidat sérieux pour une application industrielle.

Ce projet sera mené par le coordinateur du projet (chargée de recherche, Institut de Chimie et des Matériaux de Paris Est, CNRS-UPEC, UMR 7182) et s'appuiera sur une collaboration avec un partenaire (Centre des Matériaux, Mines ParisTech-CNRS, UMR 7633). La durée du projet est de 3 ans. Le projet commencera le 01/10/2018 et se terminera le 30/09/2021.La subvention totale demandée est de 285 k€ (en incluant les frais de gestion). Entre autre, il est prévu de financer deux post-doctorats.

Coordination du projet

Mathilde LAURENT-BROCQ (Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ICMPE Institut de Chimie et des Matériaux Paris-Est

Aide de l'ANR 245 173 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter