DS04 - Vie, santé et bien-être

Réassortiment, Emergence et Facteur de Virulence des Virus Influenza A – REACTIV

Résumé de soumission

Les virus influenza de type A constituent un défi constant en matière de santé humaine et animale. La diversité d’hôtes qu’ils peuvent infecter et la fréquence des transmissions inter-espèces maintiennent la menace de l’émergence de souches capables de se transmettre à l’homme et pouvant conduire à une pandémie. Depuis 2013, les virus réssortants H5Nx (dérivés de la clade 2.3.4.4 des virus HPAI H5N1) se disséminent de manière panzootique de par le monde. En France, la souche H5N8 a provoqué l’abattage de millions de canards conduisant à d’importante perte économique pour la filière avicole. Notre projet vise à contribuer à une meilleure compréhension de l’émergence de virus réassortants et notamment de l’implication du segment 2, codant PB1, la polymérase virale et le facteur de virulence PB1-F2. Profitant de l’épisode de réassortiment H5N8, nous proposons de combiner différentes approches pour étudier cet évènement qui se déroule en ce moment sur le terrain: une analyse phylogénétique des segments 2 des virus de grippe aviaire et la caractérisation de son habilité à émerger au cours des événements de réassortiment, l’étude du rôle de PB1-F2 dans la pathogénicité et la capacité de transmission des virus réassortants (à l’aide de H5N8 Tarn et de ces variants exprimant ou pas PB1-F2 générés grâce au système de génétique inverse H5N8). La propension de fibrillation des PB1-F2 d’origine aviaire sera testée in vitro. A l’aide de modèle d’infection en canard et souris, le potentiel pathogène de PB1-F2 et la réponse inflammatoire de l’hôte sera analysée afin d’apporter de nouvelles informations visant à comprendre le mécanisme d’action de PB1-F2. Enfin, nous tenterons de détecter la présence de fibres de PB1-F2 à l’échelle cellulaire ainsi que dans des modèles animaux (tissus infectés) à l’aide de méthodes totalement innovantes (expérinces synchrotron).

Coordination du projet

Christophe Chevalier (Unité de recherche Virologie et Immunologie Moléculaires)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IHAP Interactions hôtes-agents pathogènes
SOLEIL SYNCHROTRON SOLEIL
INRA VIM Unité de recherche Virologie et Immunologie Moléculaires

Aide de l'ANR 616 354 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter