DS08 - Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives

Le Croissant linguistique : une approche multidisciplinaire du contact oc-oïl – CROISSANT

Résumé de soumission

La zone du Croissant linguistique correspond à la frange Nord du Massif Central (Est de la Charente, bordures Sud de la Vienne, de l'Indre et du Cher, Nord de la Haute-Vienne, de la Creuse et du Puy de Dôme, Sud de l'Allier), autour de laquelle elle dessine sur les cartes une demi-lune, d'où le terme de 'Croissant', introduit par Ronjat (1913). Les parlers gallo-romans qu'on y pratique traditionnellement (et dont les locuteurs ont généralement plus de 70 ans) présentent simultanément des traits typiques des variétés d'oc (limousin et auvergnat) et d'oïl (français, poitevin-saintongeais, berrichon…). Ces parlers restent à ce jour largement méconnus, en grande partie à cause de leur caractère intermédiaire qui fait que les spécialistes des deux grandes zones gallo-romanes qui les jouxtent (oïl au Nord, oc au Sud) hésitent à les inclure dans leurs champs respectifs d'expertise. Ce projet a pour but d'aborder l'étude des parlers du Croissant dans une perspective multidisciplinaire et portera sur les points suivants : (1) constitution de corpus pluri-dialectal rassemblant des textes oraux conformes aux techniques contemporaines de documentation (données transcrites sous ELAN, métadonnées en format ARBIL, avec processus de transcription assistés par TAL) et des documents filmés provenant de toute la zone du Croissant ; (2) comparaison des parlers du Croissant (base de données de référence (couplée à des applications de cartographie) rassemblant des données dialectales (phonologie, lexique, morphologie) de plusieurs dizaines de variétés du Croissant) ; (3) description (terrain) et analyse typologique (acoustique, prosodie, morphologie, sémantique formelle) dans des cadres théoriques et méthodologiques à la fois riches et modernes (traitement des données sonores sous Praat et autres logiciels spécialisés, modélisation des paradigmes verbaux sous NetLog...) ; (4) caractérisation vis-à-vis des zones limitrophes (oc/oïl) ; (5) études psycholinguistiques sur le bilinguisme français/parler local en testant la sensibilité des locuteurs à différents paramètres (accent tonique, longueur et timbres vocaliques) ; (6) étude sociolinguistique des représentations associées aux parlers du Croissant. Ces actions visent à documenter et à mettre en valeur tant qu'il en est encore temps et de la façon la plus complète possible ce patrimoine linguistique encore peu exploré en garantissant la pérennité des données (accessibles en lignes sur HumaNum), des productions scientifiques dédiées de qualité et en assurant un retour vers les locuteurs (le projet se développera en contact avec les associations culturelles de la zone du Croissant et favorisera les rencontres et l'accès aux résultats au niveau local). L'équipe constituée comprend une grande partie des spécialistes des parlers du Croissant mais aussi d'autres chercheurs reconnus dans leurs aires d'expertise respectives et qui ont décidé d'investir l'objet Croissant en raison de l'intérêt particulier qu'il présente pour leurs recherches.

Coordinateur du projet

Monsieur Nicolas QUINT (Laboratoire Langage, langues et cultures d'Afrique noire)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LIMSI Laboratoire d'Informatique pour la Mécanique et les Sciences de l'Ingénieur
CNRS UMR 8135 LLACAN Laboratoire Langage, langues et cultures d'Afrique noire

Aide de l'ANR 250 486 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2017 - 48 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter