DS03 - Stimuler le renouveau industriel

Elastomères polyuréthanes à dynamique double – PolyU2

Résumé de soumission

En raison de leur grande résistance aux déformations mécaniques, les élastomères polyuréthanes sont utilisés dans divers secteurs industriels allant de l’automobile au bâtiment. Cependant, d’un point de vue économique, il apparait clairement la nécessité d’améliorer leurs propriétés d’adhésion, d’autoréparation et de recyclage. L’adhésion est un paramètre important pour permettre d’attacher fortement les élastomères polyuréthanes à d’autres substrats ; les propriétés d’autoréparation permettent sont nécessaires pour accéder à des matériaux performants lorsqu’ils sont sollicités jusqu’à la rupture ; et le recyclage est un problème majeur concernant les polyuréthanes avec d’importantes conséquences économiques et environnementales. C’est l’objectif du projet PolyU2 de réunir ces propriétés fonctionnelles au sein d’une même famille de polyuréthanes élastomères. Ces polymères incorporeront deux types de liaisons réversibles (supramoléculaires et covalentes réversibles) de manière à contrôler finement la dynamique double de leurs réseaux chimiques. Cette double dynamique est une des originalités principales de ce projet car elle devrait conduire à une combinaison de temps d’échanges chimiques rapides et lents pour les processus de recombinaison au sein du matériau, avec pour conséquence d’améliorer les propriétés d’adhésion et d’autoréparation pour différents niveaux de rupture. De plus, cette double dynamique contrôlable conduira à des réseaux polymères réticulés qui pourront se conduire comme des thermosets dans certaines conditions environnementales, alors qu’ils seront solubles et recyclables dans d’autres. Le but final du projet sera de développer un matériau à l’échelle du kilogramme avec une application éprouvée en mode réel dans le domaine de la construction. Les aspects fondamentaux de ce projet (étude chimique systématique et caractérisations mécaniques poussées) seront développés à l’Institut Charles Sadron, centre internationalement reconnu pour ses recherches académiques sur les polymères et les systèmes auto-assemblés. La technologie sera développée plus avant sur les matériaux les plus prometteurs (jusqu’à l’échelle industrielle et avec des tests de performance dans des conditions réelles) par la société SOPREMA, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des revêtements d’étanchéité.

Coordination du projet

Nicolas GIUSEPPONE (Institut Charles Sadron)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

I.C.S Institut Charles Sadron
SOPREMA

Aide de l'ANR 433 720 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2017 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter