ANR-FRQSC-2 - AAP franco-québécois en Sciences humaines et sociales

Les formes innovantes de co-construction des politiques publiques et leurs incidences sur les dynamiques de professionnalités et de besoins dans les services de soutien à domicile auprès des aînés. Mise en perspective France-Quebec. – FICOPSAD

Résumé de soumission

Le projet s’inscrit dans la thématique des politiques publiques et des innovations sociales face aux changements démographiques. Son objectif général est d'étudier les processus d'élaboration des politiques et leur mise en œuvre par les acteurs des services à domicile auprès des aînés, afin de comprendre jusqu'à quel point ils sont "co-construits" et comment ils peuvent mener à la prise en compte de l'intérêt général dans ce domaine.

Le processus de vieillissement accéléré de la population en France et au Québec constitue, sur le plan démographique, un des principaux enjeux auxquels devront faire face ces sociétés au cours des prochaines décennies. Dans ce contexte, la thématique des services à domicile se situe à l’intersection de ces enjeux sociétaux alors que leur conception, leur mise en œuvre, leur coût et leur disponibilité façonnent de manière déterminante et durable la qualité de vie des aînés, et leur décision de vivre à domicile ou en institutions. Aussi, nos préoccupations de recherche portent 1) au plan « macro », sur la manière dont les politiques publiques, au lieu d’être élaborées uniquement par des « décideurs étatiques», peuvent être co-construites avec divers acteurs concernés des secteurs public, marchand ou associatif ; et sur la portée innovante des formes d’action et des marges d’autonomie qu’elles permettent ; 2) au plan « méso », sur les répercussions de ces politiques sur les différents registres d’engagement et les statuts différenciés des professionnels, qui doivent prendre en compte les contingences des situations à domicile et la singularité des besoins ; 3) aux plans « micro » et « macro », nous chercherons à comprendre comment les besoins des aînés cheminent sur le plan individuel et collectif, et s’expriment par rapport à l’offre de services des territoires.

Notre approche privilégiera donc l’entrée par les acteurs, leurs positionnements et leurs stratégies, en interrogeant la participation décisionnelle (ou non) des parties prenantes à la co-construction des politiques de services à domicile ; en analysant les effets potentiellement innovants sur les processus de professionnalité, de mise en œuvre des services et de réponses aux besoins des aînés. Les données de la recherche seront recueillies à partir d’une méthode originale (non encore expérimentée à notre connaissance dans les recherches comparatives France/Québec) de missions conjointes réalisées sur 4 terrains par des binômes de chercheurs franco-québécois.

Coordination du projet

MARYSE BRESSON (Laboratoire Professions Institutions Temporalités)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Printemps Laboratoire Professions Institutions Temporalités
Univ Montréal Université de Montréal
CNAM - LISE Conservatoire national des arts et métiers
AREFIS-IREIS Rhône-Alpes AREFIS-Institut Régional et Européen des métiers de l'Intervention sociale
UQAM Université du Québec à Montreal

Aide de l'ANR 247 128 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2016 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter