DS0412 -

Diagnostic différentiel entre la maladie de Parkinson et l’atrophie multisystématisée par analyse numérique de la parole – Voice4PD-MSA

Résumé de soumission

La maladie de Parkinson (MP) et l'atrophie multisystématisée (AMS) sont des maladies neurodégénératives. La dernière appartient au groupe des troubles parkinsoniens atypiques et est responsable d’un pronostic péjoratif. Dans les premiers stades de la maladie, les symptômes de MP et AMS sont très similaires, surtout pour AMS-P où le syndrome parkinsonien prédomine. Le diagnostic différentiel entre AMP-P et MP peut être très difficile dans les stades précoces de la maladie, tandis que la certitude de diagnostic précoce est important pour le patient en raison du pronostic divergent. En effet, malgré des efforts récents, aucun marqueur objectif valide n'est actuellement disponible pour guider le clinicien dans ce diagnostic différentiel. La nécessité de ces marqueurs est donc très élevé dans la communauté de la neurologie, en particulier compte tenu de la gravité du pronostic de AMS-P.
L'objectif innovant de notre projet est double, à savoir de développer un marqueur numérique objectif non-invasive pour aider dans le diagnostic différentiel précoce entre MP et AMS-P, et le diagnostic de MP par rapport aux témoins sains (TS). En cas de succès, ce serait une première mondiale car nous serions les premiers scientifiques à réaliser une contribution importante dans le domaine du diagnostic clinique des maladies neurodégénératives. De plus, notre ambition est de développer un outil numérique portable à très faible coût. En cas de succès, cela permettrait une utilisation à l'échelle mondiale; chaque neurologue aurait la possibilité d'utiliser le marqueur numérique dans sa clinique ou son bureau.
L'originalité de notre projet réside dans la méthodologie que nous adoptons pour atteindre son objectif novateur et ambitieux. En effet, les troubles de la parole, communément appelés dysarthrie, sont un symptôme précoce commun aux deux maladies et d'origine différente. Notre approche consiste à utiliser la dysarthrie, grâce à un traitement numérique des enregistrements vocaux des patients, comme un vecteur pour distinguer entre MP et AMS-P, et entre MD et TS, dans les stades précoces de la maladie. Ce sujet est un champ de recherche émergent avec plusieurs équipes dans le monde travaillant sur la discrimination entre les MP et TS à l'aide d'enregistrements vocaux.
L'ambition et l'originalité de notre projet est donc de développer un outil vocal numérique pour la discrimination objective entre MP et AMS-P, et entre MP et TS. Cette innovation aurait des avantages importants à différents niveaux: cliniques, scientifiques, technologiques, économiques et sociétales.

Coordinateur du projet

INRIA CENTRE DE BORDEAUX SUD OUEST (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Centre Hospitalier Universitaire de Bordeaux
Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse
Institut de Mathématiques de Toulouse
UNIVERSITE TOULOUSE III [PAUL SABATIER]
INRIA CENTRE DE BORDEAUX SUD OUEST

Aide de l'ANR 468 555 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2016 - 42 Mois

Liens utiles