DS0305 - Nanomatériaux et nanotechnologies pour les produits du futur

Diagnostic de l'allergie par technologie microbille innovante – DIALMIB

Résumé de soumission

La société moderne est actuellement soumise à des contraintes environnementales en raison de la présence de polluants dans l'air, l'eau ou le sol générant une augmentation alarmante des phénomènes allergiques dans la population. Cette maladie chronique est en hausse constante depuis 40 ans, conduisant à long terme à la détérioration de la santé humaine et pouvant générer des réactions graves (anaphylaxie). La plupart des allergènes sont des (glyco) -protéines d'origines diverses tels que le pollen, les acariens et les produits alimentaires (pour les animaux et plantes).

Des solutions de diagnostic analogiques commerciales existent telles que les tests de la peaucutanés ou lesa technologies des biopuces (test d’e ISAC). Ces solutions ne sont pas parfaitement adaptées pour répondre à la demande croissante du corps médical. Elles souffrent principalement d'un manque de sensibilité et d'un coût prohibitif. En outre, leur méthodologie ne permet pas le dépistage de la cartographie complète des allergènes humains.

Le projet DIALMIB propose une nouvelle approche digitale pour un diagnostic d'allergie multiplexé, en rupture conceptuelle avec les technologies de biopuces analogiques existantes. DIALMIB est basé sur une technologie de microparticules à code-couleur dans unen milieu liquide. Cette technologie doit permettre la détection spécifique des anticorps IgE présents dans le sérum du patient. Elle exploite des microbilles de couleur fonctionnalisées avec des extraits d'allergènes provenant de sources différentes pour récolter interaction avec les IgE deu patients. Une méthode de tri magnétique couplée à l’assemblage thermodynamique et à l’imagerie sans lentille permettrontpermettra de mener une analyse digitale quantitative ultra-sensible. Cette

L’intégration de ces technologies à faible coût devrait augmenter décupler les possibilités de l'essai diagnostic d’allergies (seuil et rapidité de détection, détection d’allergies croisées,) et les démocratiser. Ce projet vise à fournir une solution commerciale comprenant un outil de diagnostic et du consommable (kit de microbilles réactives, puce matricielle). Le transfert industriel de cette technologie permettra à une start-up issues de deux des partenaires académiques du projet d’accéder au marché du diagnostic clinique. Le développement de cette technologie microbilles générique permettra d’adresser à plus long terme d'autres applications santé (oncologie, maladies neurodégénératives ...) impliquant la détection de protéines.

Coordinateur du projet

Monsieur David Peyrade (Laboratoire des technologies de la Microélectronique)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INAC/SPPM Institut des nanosciences et Cryogénie
HCL-Inserm U1111 Laboratoire d'Immunologie
SFT Smart Force Technologies SAS
UPS-IRD Pharmacochimie et Pharmacologie pour le Développement
LTM Laboratoire des technologies de la Microélectronique

Aide de l'ANR 603 839 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2015 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter