DS0401 - Une nouvelle représentation du vivant

Segregation des composants chromatiniens dans une lignée cellulaire – GenChroSeg

Résumé de soumission

La division asymétrique est nécéssaire pour la différenciation cellulaire et le maintien des cellules souches. Cette transformation phénotypique est un phénomène épigénétique mal compris, dans lequel la chromatine, en tant que régulateur transcriptionnel, pourrait jouer un rôle. L'hypothèse sous-jacente que les composants de la chromatine sont séparés asymétriquement lors des divisions asymétriques n'a toutefois pas été systématiquement testée. La levure bourgeonnante se reproduit également par des divisions asymétriques donnant des cellules mères et filles. La mère génère 20-30 filles au cours de sa vie, et la plupart des facteurs qui déterminent l'identité phénotypique de la cellule mère sont inconnus. La haute conservation des composants chromatiniens et des outils génétiques puissants, font de S. cerevisiae, un système idéal pour identifier les composants chromatiniens impliqués dans la division asymétrique, autant avec des approches génomiques que sur des cellules individuelles.

Coordinateur du projet

Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier
Institut de Génétique et de biologie moléculaire et cellulaire
Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier

Aide de l'ANR 498 368 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2014 - 36 Mois

Liens utiles