Emergence - Emergence

Source de Signal à très faible Instabilité – 2nd Génération – ULISS-2G

Résumé de soumission

Les besoins toujours croissants d'une meilleure synchronisation dans de nombreuses applications High-Tech et scientifiques nécessitent aujourd'hui de nouvelles références présentant une stabilité de fréquence améliorée. Nous avons démontré récemment la potentialité d'une nouvelle technologie basée sur un résonateur saphir micro-onde maintenu à basse température dans un cryo-refroidisseur à circuit fermé. Le premier prototype d'Oscillateur de Saphir Cryogénique (OSC) cryo-refroidi : ELISA, récemment validé dans le cadre d'un contrat de recherche de l'Agence spatiale européenne (ESA) présente une stabilité de fréquence relative exceptionnelle rivalisant même avec les références de fréquence atomiques commerciales. Ces performances sans précédent sont associé à une grande autonomie. Initialement étudié pour une application spatiale spécifique : le "Deep Space Network" nécessaire au positionnement des satellites et à la navigation de véhicules spatiaux, ELISA pourrait améliorer la résolution de l'interférométrie à très longue base (VLBI), la capacité de calibrage des Instituts Métrologiques ou aider à la qualification d'oscillateurs ou horloges industriels. Un tel oscillateur ultra-stable peut également permettre la réalisation de nouvelles expériences de physique fondamentale, comme par exemple des Tests d'Invariance Lorentz.

Il existe donc "un marché de niche" que nous pouvons grossièrement estimer être comparable à celui du Maser à Hydrogène (quelques unités par an). Cependant, on ne peut pas encore considérer le OSC comme un produit classique prêt pour une production industrielle. Le projet répondant à cet appel est est inscrit dans une action volontariste de valorisation économique amorcée en mars 2011 à l'institut de Femto-ST. La première étape de ce projet global est soutenu par les institutions régionales (FEDER, Région de la Franche-Comté, OSEO). Un nouvel OSC : ULISS conçu pour être transportable, a été construit et caractérisé.

Il sera comparé et évalué dans plusieurs laboratoires et sociétés industrielles à travers l'Europe. L'objectif est de démontrer "sur le terrain" de l'utilisateur potentiel les performances de cette nouvelle technologie et de mieux appréhender les besoins associés à chaque application spécifique. Le voyage européen a déjà commencé. ULISS a été transporté avec succès à l'Université de Neuchâtel, où il a permis de qualifier un laser femtoseconde stabilisé et la mesure de prototypes industriels d'oscillateur à quartz ultra-stables. Le projet ULISS-2G vise à renforcer la base pour la création d'une spin-off. Ses objectifs sont :
- de réaliser des améliorations techniques nécessaires à diminuer fortement la consommation électrique, qui reste une limitation au déploiement technologique OSC
- un meilleur contrôle des technologies-clé- un renforcement de la Propriété intellectuelle

Coordination du projet

Vincent GIORDANO (Franche-Comté Electronique, Mécanique, Thermique et Optique - Sciences et Technologies) – giordano@femto-st.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

DVUFC Direction de la Valorisation de l"Université de Franche-Comté
FEMTO-ST Franche-Comté Electronique, Mécanique, Thermique et Optique - Sciences et Technologies

Aide de l'ANR 280 799 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2012 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter