Emergence - Emergence

Développement d’une méthode et d’un instrument pour la quantification de la stéatose hépatique – STEAQUANT

Résumé de soumission

La transplantation hépatique (TL) est le seul traitement curatif pour les patients atteints d’hépatite fulminante, d’insuffisance hépatique ou de cirrhoses avec développement de carcinome hépatocellulaire. La rareté des greffons constitue un problème majeur qui amène les chirurgiens à utiliser des greffons dits marginaux. Le critère le plus important pour l’évaluation de la qualité de l’organe à greffer est le taux de stéatose qui est une cause de dysfonctionnement et aussi de complications à plus longs termes. Actuellement, le contrôle de la qualité des greffons est effectué par l'examen histologique de la stéatose sur coupe à congélation. Cependant, cette méthode est peu précise. Elle n’est pas quantitative et très variable d’un observateur à l’autre. L'incapacité des méthodes histologiques à fournir rigoureusement une évaluation objective de la stéatose d’une part et l’importance de cette lésion d’autre part rendent nécessaire le développement d'une nouvelle méthode pour l'évaluation quantitative de la stéatose.
Le but du projet est le développement d'un instrument avec une méthode basée sur la microspectroscopie infrarouge (IR) pour l'évaluation rapide et précise de la qualité des greffons hépatiques ainsi que son implantation à l'hôpital. Nous avons déjà démontré que la mesure IR sur des coupes tissulaires à congélation est bien corrélée au contenu en lipides. Un instrument prototype sera développé pour l'acquisition rapide de spectres infrarouges sur des coupes de tissu. L'instrument sera équipé d'une source thermique, d’un interféromètre et d’un détecteur sensible. Cet instrument permettra de réaliser très rapidement le balayage de grandes zones d'une coupe tissulaire. D'autre part, une méthode pour l'évaluation quantitative de la stéatose sur coupes tissulaires sera développée en utilisant la microspectroscopie IR. Cette méthode sera adaptée à l'utilisation optimale de l'instrument développé. La méthode permettra de déterminer le contenu en lipides en mesurant l'intensité et les aires de certains pics sélectionnés dans les spectres infrarouges enregistrés sur la coupe de tissu. La corrélation établie entre le contenu en lipides et la qualité des greffons permettra de fournir une information sur la qualité d’un greffon à partir des spectres infrarouges. Un logiciel spécifique sera développé pour une utilisation et une interprétation simples des données. La méthode sera rapide, sensible, robuste, facile à utiliser, peu coûteuse et quantitative. L'instrument et la méthode développés seront installés à l'Hôpital Paul Brousse dans le Service de Pathologie pour une utilisation en routine lors de transplantations hépatiques. Un tel équipement devrait être implantable dans n'importe quel hôpital réalisant des transplantations hépatiques.

Coordinateur du projet

Monsieur François LE NAOUR (Centre Hépato-Biliaire Paul Brousse - Pathogenèse et traitement de l'hépatite fulminante et du cancer du foie; Groupe Spectroscopie Moléculaire et Protéomique ) – francois.le-naour@inserm.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IT Inserm-Transfert
SOLEIL Synchrotron SOLEIL
INSERM - CHB PB Centre Hépato-Biliaire Paul Brousse - Pathogenèse et traitement de l'hépatite fulminante et du cancer du foie; Groupe Spectroscopie Moléculaire et Protéomique

Aide de l'ANR 249 592 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2013 - 24 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter