CEP&S - Changements Environnementaux Planétaires et Sociétés

Impacts et perceptions locales des changements globaux : santé, biodiversité et zoonoses en Asie du Sud-Est – BiodivHealthSEA

Résumé de soumission

BiodivHealthSEA vise à étudier les impacts locaux des changements globaux sur les maladies zoonotiques, et plus particulièrement sur les maladies transmises par les rongeurs, au travers des changements de biodiversité. La perception locale des changements de biodiversité et de leurs liens à la santé est analysée au prisme de la gouvernance mondiale, des politiques publiques nationales et des actions des ONG dans les domaines sectoriels de la santé, de l'environnement, de la conservation et du développement («One Health»).
Le projet est localisé en Asie du Sud-est (ASE), un point chaud d’émergence de maladies infectieuses à potentiel pandémique et de biodiversité particulièrement menacée en raison de changements d'utilisation des terres. L’ASE est au centre des attentions des organisations internationales, des agences de développement et des organisations non gouvernementales de conservation en raison du caractère global affectant la biodiversité et la santé. L’ASE est également un modèle d’intérêt générique pour étudier localement la perception et les effets des changements globaux et de la gouvernance mondiale sur les interactions entre biodiversité et santé.
Les rongeurs sont pris comme modèles pour d’une part étudier les changements de biodiversité et, d’autre, part en raison de leur rôle important comme réservoirs de maladies zoonotiques (leptospirose ou typhus des broussailles). L’ASE est un centre de diversification pour les rongeurs muridés, qui s’avèrent être de bons indicateurs des modifications des habitats. Les rongeurs font l’objet d’une chasse traditionnelle et pour certaines espèces d’un commerce transnational. Les rongeurs sont particulièrement appropriés pour étudier les relations entre les humains et leur environnement, tout en évaluant la santé liée aux maladies transmises par les rongeurs.
Les objectifs de BiodivHealthSEA sont d’analyser (1) les impacts locaux des changements globaux sur les maladies zoonotiques en lien aux modifications de biodiversité et d’impacts des changements environnementaux, (2) et les perceptions locales des changements environnementaux et de la biodiversité en prenant en compte «l'architecture de la gouvernance globale", les politiques publiques nationales et les actions des ONG dans les domaines sectoriels de la santé, de la conservation et de l’aménagement tes territoires.
A l’échelle globale, le projet identifiera les déterminants socio-environnementaux (changement climatique, perte de biodiversité, changements du couvert forestier) des épidémies infectieuses.
L' analyse des initiatives internationales et des politiques nationales dans les domaines de la santé, de l’aménagement du territoire, de la conservation de la biodiversité permettra d’évaluer le rôle des acteurs institutionnels et de la coordination entre les secteurs (santé et conservation dans le cadre de l'initiative One Health).
L’analyse des situations locales par une équipe multi-disciplinaire (anthropologues, spécialistes de l'environnement, écologistes et épidémiologistes) permettra de lier dynamiques de la biodiversité et des maladies liées aux rongeurs aux changements environnementaux locaux et globaux, de lier perceptions locales (biodiversité, changements), estimation des risques infectieux et rôles de politiques de santé et de conservation.
L’analyse de trois situations locales par une équipe pluri-disciplinaire (sciences sociales, spécialistes de l'environnement, des écologistes et des épidémiologistes) fournira des données originales sur la biodiversité, les maladies transmises par les rongeurs, les utilisations des terres, les pratiques locales, et les perceptions biodiversité / santé / environnement.
L'intégration et la diffusion des résultats se feront dans le cadre d'une approche de modélisation d'accompagnement dans des ateliers locaux et régionaux en présence de différents acteurs: ONGs, organisations internationales, institutions nationales, collectivités locales et scientifiques.

Coordinateur du projet

Monsieur SERGE MORAND (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE LANGUEDOC-ROUSSILLON) – Serge.Morand@univ-montp2.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CIRAD CENTRE DE COOPERATION INTERNATIONALE EN RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DEVELOPPEMENT - CIRAD -
IRD INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT - IRD
CNRS CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE LANGUEDOC-ROUSSILLON
INRA INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE MONTPELLIER

Aide de l'ANR 521 160 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2011 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter