ALIA - Alimentation et industries alimentaires

Etude de l’impact de la consommation d’huile riche en polyphénols, Vitamine D et DHA sur la fonction locomotrice – pOLIVd3

Résumé de soumission

Les sociétés industrialisées sont confrontées à la problématique du vieillissement des populations et à la recrudescence des pathologies dégénératives associées. Parmi les manifestations de la sénescence, l’atteinte de l’appareil locomoteur (ostéoporose et sarcopénie) est considérée comme un problème majeur de santé publique. La prévention étant de règle, les professionnels de santé recommandent le développement de nouvelles stratégies de prise en charge, compte-tenu de la limite (voir de l’inexistence) des moyens prophylactiques.
Par conséquent, le projet pOLIVd3, qui vise à initier de nouveaux concepts scientifiquement démontrés pour la prévention des atteintes osseuses et musculaires, est hautement compétitif et fondamental pour améliorer la santé des séniors.
Dans ce but, pOLIVd3 met en œuvre une approche innovante et systémique, intégrant la notion de complexité, aussi bien sur le plan physiologique (squelette, muscles, tissue adipeux), que métabolique (inflammation, stress oxyadant, lipotoxicité, signaling cellulaire), ou nutritionnel (étude des synergies entre différents nutriments lipophiles tels que les acides gras, les polyphénols, la vitamine D), l’objectif étant de développer de nouveaux aliments à valeur santé optimisée, scientifiquement démontrée.
Le programme est donc construit sur une démarche intégrée (du métabolisme intracellulaire au corps entier) et multi-disciplinaire (physiologie, biologie cellulaire et moléculaire, chimie/biochimie, nutrition, science des aliments, étude de consommateur…) et met en œuvre les nouvelles technologies à haut débit (omics).
En fait, même si l’importance de la nutrition préventive est maintenant admise, les programmes de prévention de l’ostéoporose sont exclusivement centrés sur le calcium, par manque de connaissance de l’impact des autres nutriments. Il en est de même pour le muscle pour lequel les recherches se sont focalisées sur les protéines. Dans ce contexte, pOLIVd3 développe un concept tout à fait innovant, puisque l’hypothèse de travail est basée sur les mécanismes cellulaires et moléculaires à l’origine de la perte osseuse et de la fonte musculaire tels que l’inflammation et le stress oxydant. En outre, le tissu adipeux sera étudié simultanément en raison de l’importance des communications cellulaires avec les 2 autres tissus et à cause de son implication dans les processus inflammatoires. Ainsi, le principal objectif de ce projet est d’étudier l’impact des polyphénols de l’huile d’olive, molécules dotées de propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires, et l’éventualité d’une synergie avec la vitamine D ou certains acides gras, sur ces tissus cibles. En outre, les mécanismes impliqués seront déterminés. Le programme est donc basé sur des approches in vivo chez l’animal modèle, des expérimentations in vitro, et la validation des résultats obtenus par une investigation clinique. Des études de biodisponibilité seront également mises en œuvre. Enfin, une enquête de consommateur permettra d’appréhender l’intérêt des populations pour de tels aliments.
Un tel programme devrait donc permettre d’améliorer considérablement la prévention de ces pathologies liées à l’âge. Il est également fondamental pour le développement de nouveaux aliments à valeur santé optimisée par l’industrie agroalimentaire.
La réussite de ce projet repose sur la qualité du consortium qui permet une approche multidisciplinaire efficace (nutritionnistes, cliniciens, biologistes moléculaires et cellulaires, physiologistes, chimistes…). En outre, les scientifiques impliqués ont acquis une large notoriété pour leurs travaux sur les tissus osseux, musculaire, adipeux ou intestinal, ainsi que dans le domaine des polyphénols ou des acides gras. D’autre part, sont également impliqués l’un des 4 Centres de Recherche en Nutrition Humaine de France, le premier Centre de Recherche Agro-Science et la première compagnie française des huiles vierges et raffinées.

Coordinateur du projet

INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE CLERMONT FERRAND THEIX (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE CLERMONT FERRAND THEIX
UNIVERSITE AIX-MARSEILLE II [DE LA MEDITERRANEE]
LESIEUR
UNIVERSITE D'AUVERGNE - CLERMONT-FERRAND I
CENTRE DE RECHERCHE EN NUTRITION HUMAINE D AUVERGNE ( CRNH)

Aide de l'ANR 859 961 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles