ALIA - Alimentation et industries alimentaires

Composition, dynamique des gaz et optimisation de la protection des denrées dans les emballages sous atmosphère modifiée – MAP'OPT

Résumé de soumission

L’objectif du projet MAP’OPT est d’expliquer, de quantifier et de modéliser les effets des atmosphères modifiées selon les emballages dans la conservation de la qualité microbiologique des aliments. Les effets des interactions entre les facteurs déterminant dans l’efficacité d’un emballage sous atmosphère modifiée seront évaluées. Les caractéristiques des films, la composition en gaz et leur propriété de diffusion , le volume d’espace de tête et le poids du produit constituent les principaux facteurs étudiés. La nature du micro-organisme et celle de son mode respiratoire (aérobie, anaérobie, aéro-anaérobie) seront critiques. L’aliment sera considéré selon ses teneurs en eau et matières grasses. Seuls sont considérés les aliments n’ayant pas d’activités respiratoires. L’impact de la composition du gaz de l’espace de tête sur des altérations telles que l’oxydation sera également étudié.
Les données disponibles et/ou publiées sur le comportement des germes sous atmosphères modifiées et des effets spécifiques de chacun des gaz, les connaissances sur les transferts de gaz au travers de l’emballage ou entre l’espace de tête et l’aliment, et les lois qui régissent ces transferts constituent les données d’entrée du projet. Un schéma général de modélisation sera validé et les données nécessaires à la définition des paramètres des modèles seront acquises. Les hypothèses utilisées dans le schéma de modélisation seront validées : lois sur les transferts de matières et modèles sur les effets des gaz sur les cinétiques des micro-organismes. A partir des données existantes et des nouvelles données acquises, des modèles permettant d’évaluer le comportement des germes en fonction de l’emballage et des atmosphères modifiées seront développés. Le projet doit permettre de proposer une approche quantitative pour optimiser les emballages et les atmosphères modifiées pour une meilleure qualité des denrées.
En fonction de la nature de l’aliment et de la connaissance de la flore limitante de la durée de vie, le projet doit permettre de déterminer les paramètres à estimer permettant d’optimiser la composition en atmosphère modifiée et le choix de l’emballage. A partir des modèles développés, le volume de l’emballage pourra être optimisé. Le système d'intégration de données Sym'Previus sera complété de manière à capitaliser avec les nouvelles données qui seront acquises dans le projet. Une nouvelle base de données sera conçue pour modéliser les connaissances sur la diffusion des gaz au travers du film, sur les effets des gaz sur les micro-organismes et entre l'espace de tête et l'aliment. Aussi le domaine de l'onthologie de Sym'Previus sera complété pour prendre en compte les nouvelles connaissances acquises dans le projet.
Le projet doit fournir à la communauté scientifique impliquée dans la recherche et l’innovation pour des emballages répondant mieux aux demandes sociétales actuelles, les pré-requis pour ces nouveaux emballages contribuant en toute sécurité à une meilleure conservation des aliments.
Le projet fait intervenir des compétences en science des matériaux, en physico-chimie de l’aliment, en biostatistique, statistiques Bayesiennes et réseaux Bayesiens, en microbiologie et en modélisation. La dissémination des résultats sera assurée par le développement de logiciels, la rédaction d’un guide, de publications scientifiques et techniques, d’un symposium et par une offre de prestations d’expertises aux entreprises.

Coordinateur du projet

ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE APPLIQUEE AUX INDUSTRIES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LABORATOIRE NATIONAL DE METROLOGIE ET D'ESSAIS
AERIAL
AIR LIQUIDE
ADRIA NORMANDIE
UNIVERSITE DE BRETAGNE OCCIDENTALE
INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE JOUY-EN-JOSAS
SOREDAB
ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE APPLIQUEE AUX INDUSTRIES AGRICOLES ET ALIMENTAIRES
UNIVERSITE DE MONTPELLIER II [SCIENCES TECHNIQUES DU LANGUEDOC]

Aide de l'ANR 609 913 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles