Actu
12/11/2019

Préannonce : un appel à projets franco-allemand dans le domaine de la résistance antimicrobienne

Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) via l’Agence nationale de la recherche (ANR), et le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) lanceront leur deuxième appel à projets conjoint sur la résistance antimicrobienne. L’ouverture de l’appel à projets est prévue pour la 3ème semaine de décembre 2019. Le MESRI et le BMBF mobiliseront chacun 3,5 millions d'euros pour le financement de projets de recherche bilatéraux.

La résistance antimicrobienne touche la santé humaine, mais également la santé animale et l’environnement. Par conséquent, la France et l’Allemagne se sont accordées pour promouvoir l’approche « one health » dans la lutte contre la résistance antimicrobienne.
L’appel permettra aux chercheurs français et allemands d'initier ou d'approfondir leurs collaborations au sein d’un projet de recherche multidisciplinaire impliquant des domaines de la biologie, de la chimie, des sciences agricoles et environnementales, de la technologie alimentaire et des sciences sociales.

Objectifs de l’appel à projets

Les sujets prioritaires suivants ont été identifiés par un comité d’experts franco-allemand :

1.    Recherche innovante sur la résistance antimicrobienne dans les réservoirs environnementaux (eau, sol, animaux sauvages, plantes, biofilms sur déchets plastiques, etc.)

  • a)    Pertinence biologique et épidémiologique (évaluation des risques) des réservoirs environnementaux pour l'homme ou les animaux en ce qui concerne l'émergence, la transmission et la dissémination de la résistance antimicrobienne
  • b)    Impact des antibiotiques, résidus d'antibiotiques et autres polluants liés aux mesures d'hygiène en santé humaine et animale sur la résistance aux antimicrobiens
  • c)    De nouvelles méthodes ou des méthodes améliorées pour quantifier et caractériser les bactéries résistantes aux antibiotiques, les gènes et les éléments génétiques mobiles, les antibiotiques et les résidus d'antibiotiques dans des matrices d'échantillons environnementaux (par exemple, les eaux usées, le sol, l'air)
  • d)    Interventions innovantes pour réduire la résistance antimicrobienne dans les réservoirs environnementaux

2.    Recherche innovante sur les bactéries résistantes aux antibiotiques colonisant l'homme, les animaux de ferme, les animaux domestiques et les produits alimentaires

  • a)    Épidémiologie, biologie et impact des bactéries colonisatrices résistantes aux antibiotiques
  • b)    Approches novatrices de prévention ou de réduction de la colonisation par des bactéries résistantes aux antibiotiques
  • c)    Impact des désinfectants sur l’émergence des bactéries colonisatrices résistantes aux antibiotiques

Composition des consortia

Seuls les consortiums bilatéraux seront financés. Les conditions suivantes s'appliquent pour la composition des consortiums :

  • Minimum d’un coordinateur français et un coordinateur allemand ; les deux coordinateurs doivent être éligibles au financement selon les règles propres à leur agence de financement respectives, l’ANR ou le BMBF,
  • D’autres partenaires, éligibles au financement par l’ANR ou le BMBF, peuvent se joindre au consortium.

Calendrier prévisionnel

Il y aura une procédure de soumission en une étape. Les propositions doivent être rédigés en anglais et doivent être soumis à VDI/VDE Innovation + Technik GmbH par l’un des deux coordinateurs à travers d’un système de soumission électronique disponible sur le site de VDI/VDE. Aucun autre moyen de soumission ne sera accepté.

L’ouverture de l’appel à projets est prévue pour la 3ème semaine de décembre 2019.

Le contenu de cette préannonce est indicatif et peut être sujet à des modifications. Cette préannonce n’est pas juridiquement contraignante pour les organismes de financement.