CE39 - Sécurité globale, résilience et gestion de crise, cybersécurité

COUches LuminEscentes microstrUcturées ResonanteS – COULEURS

Résumé de soumission

« La contrefaçon coûte 60 milliards d'euros à 13 secteurs de l'économie européenne ». Fléau du 21ème siècle, la contrefaçon n’épargne aucun secteur et induit des pertes de chiffres d’affaires, mais aussi des risques juridiques si un faux produit provoque un sinistre (par ex. dans la santé). Le projet COULEURS (COUches LuminEscentes microstrUcturées RésonanteS) s’inscrit dans les composants de sécurité optique (niveau 1 à 3). L’innovation repose sur la combinaison d’effets optiques : couche luminescente (luminophores) et réseaux résonants (microstructuration de surface à l’ordre 0). La combinaison des deux effets fournira un effet unique qui sera le résultat des interactions conduisant à des couleurs supplémentaires (très difficile à reproduire). Les porteurs de projet souhaitent orienter le projet vers un projet amont visant à développer des briques technologiques et théoriques pour proposer en fin de projet des démonstrateurs pertinents (TRL ? 3, preuve expérimentale). Ces démonstrateurs (sous la forme de motifs/logos avec effets visuels uniques) pourront alors être soumis à des services de l’Etat (IN Groupe, ex-Imprimerie Nationale, services douaniers…) et/ou partenaires industriels (industriels du luxe, spiritueux, produits pharmaceutiques, santé…). Le projet COULEURS s’inscrit complètement dans l’axe H17 de l’AAPG2022 puisqu’il adresse clairement la problématique de la sécurité globale à travers des solutions technologiques innovantes (composants optiques) pour la protection, la sécurisation et la traçabilité des documents (fiduciaire, identité des personnes, permis…) et des produits (pharmaceutiques, luxe…), afin de limiter la contrefaçon, la fraude et les trafics (voir le terrorisme).
Ce projet est coordonné par le Lab. Hubert Curien, Saint Etienne (expertise optique diffractive, réseaux résonants), en étroite collaboration avec l’ICCF de Clermont-Ferrand (couches luminescentes) et l’Institut Pascal pour la modélisation des effets optiques combinés.

Coordination du projet

Yves JOURLIN (Université Jean Monnet Saint-Etienne)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LabHC Université Jean Monnet Saint-Etienne
IP Université Clermont Auvergne
ICCF INSTITUT DE CHIMIE DE CLERMONT-FERRAND

Aide de l'ANR 394 370 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter